PSG : Le banc de touche, c'est fini prévient Marquinhos

PSG : Le banc de touche, c'est fini prévient Marquinhos

Photo Icon Sport

Malgré un temps de jeu correct au Paris Saint-Germain cette saison, Marquinhos (21 ans) sait qu'il ne figure pas dans l'équipe type de l'entraîneur Laurent Blanc, notamment lors des grands rendez-vous.

Dernier exemple à l'occasion du quart de finale aller de Ligue des Champions contre Manchester City (2-2, le 6 avril), un match que le Brésilien a débuté sur le banc puisque Serge Aurier, qui revenait de sa mise à l'écart suite à ses insultes du Periscope, lui a été préféré côté droit, tout comme les intouchables Thiago Silva et David Luiz dans l'axe. De quoi affecter Marquinhos, même s'il prend soin de ne pas créer une polémique.

« Vous connaissez les réseaux sociaux, vous connaissez les journaux... La majorité de ce qu'il se dit n’est pas vrai. Je ne vais pas mentir, tous les joueurs du groupe avaient envie d’être sur le terrain contre Manchester City. C’était le match le plus important de la saison. Mais il faut respecter le choix de l’entraîneur, c’est la vérité », a tempéré le défenseur polyvalent interrogé par Goal, avant de prévenir ses dirigeants.

« Il arrive un moment où... »

« Après en fin de saison, on prendra la meilleure décision pour mon avenir. On discutera, a-t-il insisté. Pour le moment, je ne peux rien faire de plus. On commence à arriver au moment où il faut penser à tout ça, faire des choix et prendre des décisions. Cela fait trois ans que je suis à Paris, j’ai bien grandi, j’ai progressé, mais il arrive un moment où on va vouloir plus que ça. » D'autant que Marquinhos, sous contrat jusqu'en 2019, fait rêver quelques grands d'Europe comme le FC Barcelone et Chelsea.