PSG : Laure Boulleau annonce la première bourde de Galtier

PSG : Laure Boulleau annonce la première bourde de Galtier

Un sans faute jusqu'à présent pour Christophe Galtier - en dehors de la polémique du char à voile ? Pas pour Laure Boulleau, qui estime que l'entraineur du PSG ne gère pas bien son turn-over. 

En Ligue 1 comme en Ligue des Champions, le PSG a trouvé la bonne carburation et engrange les victoires. Des débuts parfaits pour Christophe Galtier, qui semble faire l’unanimité à la fois avec la tactique trouvée et avec les résultats comme la façon de faire jouer les stars. L’entraineur parisien entend bien provoquer le plus d’automatismes possibles et fait évoluer ses meilleurs joueurs ensemble le plus souvent possible. Alors qu’un peu de repos était attendu, notamment pour Lionel Messi, Paris a débuté contre Brest avec son équipe type ou presque, seul Marquinhos soufflant sur le banc de touche. Des choix qui interpellent car ils vont faire des mécontents sur le banc de touche. C’est ce que souligne la consultante de Canal+ Laure Boulleau, pour qui les remplaçants vont commencer à trouver le temps long. Car si des Nordi Mukiele ou Hugo Ekitike ne sont pas sollicités d’entrée de jeu dans un match face à Brest coincé entre deux rencontres de Ligue des Champions, ils peuvent se dire que la saison va être très longue. 

Ekitike va se poser des questions

« Elle pose question cette rotation. Ils jouent tous les trois jours et surtout quand tu réalises un recrutement dans un club, il faut les intégrer au mieux. Au départ, ça paraissait presque normal. En voyant le onze aligné, je me suis dit : ‘Ekitike, il doit se dire mais je vais jouer quand ? C’est Brest et évidemment qu’il doit avoir du temps de jeu sur ce genre de match. C’est pareil pour Mukiele. Je l’aurais mis pour lui donner du temps de jeu dans la défense à trois et faire récupérer les autres. On parle du recrutement, qu’il manque des joueurs. Mais les joueurs recrutés il faut les faire jouer sinon ils ne vont jamais s’intégrer dans cette équipe », a livré Laure Boulleau. La consultant de Canal+ craint que le PSG attende de subir les blessures ou les suspensions de ses joueurs majeurs pour solliciter les suivants, qui arriveraient alors hors de forme et provoqueraient une baisse réelle du niveau parisien. Une équipe A très forte et une équipe B bien inférieure, c’est la crainte de l’ancien défenseuse du PSG et de l’équipe de France.