PSG : L’astuce derrière la prolongation du clubber Kurzawa dévoilée

PSG : L’astuce derrière la prolongation du clubber Kurzawa dévoilée

Photo Icon Sport

Longtemps considéré comme un éternel remplaçant et même carrément hors du coup pendant un long moment, Layvin Kurzawa a effectué un rebond spectaculaire ces derniers temps.

Profitant de soucis physiques de Bernat, il a été titularisé lors du match aller face à Dortmund, montrant, même si tout n’a pas été parfait, qu’il pouvait encore rendre des services. Ensuite, sa présence très remarquée parmi les supporters massés devant le Parc des Princes à l’occasion du match retour a forcément fait grimper sa cote au sein du club, où l’affichage de son amour a été apprécié. Enfin, sa volonté de continuer la saison même sans signer un nouveau contrat a fini de convaincre Nasser Al-Khelaïfi qu’il pouvait proposer un bail longue durée à son latéral. Mais quatre ans, c’est énorme pour un joueur avec aussi peu de temps de jeu. Pour Daniel Riolo, cela ne va pas durer aussi longtemps, et le PSG s’assure simplement d’une revente intéressante du joueur, qui ne partira donc pas libre dans quelques semaines.

« Kurzawa, il a parfois été en dessous de tout, il a même été nullissime. Il y a eu un regain d’amour pendant le confinement et un peu avant avec le fête qui a suivi le PSG-Dortmund. Mais le prolonger quatre ans, ça n’a presque pas de sens… il y a un truc là-dessous ! Quatre ans c’est chelou ! Deux ans, c’était déjà bingo pour lui. C’est pour le vendre l’année prochaine ? Ça ressemble à une méga manœuvre pour lui montrer de la confiance et que des gens viennent le voir et le recrutent dans un an. Je ne vois que ça, parce que quatre ans c’est beaucoup trop. Ok, Kurzawa il aime Paris, il y a ses amis, il y a les boites de nuit où il va… Mais bon, à un moment il faudrait qu’il soit bon sur le terrain ! Pourtant, moi, je le kiffais quand il était à Monaco », a livré le polémiste de RMC, qui ne voit qu’une raison financière à la prolongation de l’international français.