PSG : L’agent de Franck Kessié harcelé, Paris largué ?

PSG : L’agent de Franck Kessié harcelé, Paris largué ?

Icon Sport

Depuis plusieurs jours, la presse italienne se fait l’écho d’un réel intérêt du PSG pour Franck Kessié, le milieu défensif de l’AC Milan.

Il faut dire que l’international ivoirien a tout pour plaire à Leonardo et à Mauricio Pochettino. Son profil de milieu défensif très puissant fait de lui l’un des meilleurs joueurs d’Europe à son poste dans un secteur de jeu où le PSG est encore défaillant. Malgré le recrutement de Georginio Wijnaldum, le Paris Saint-Germain ne compte pas de réelle sentinelle, si ce n’est Danilo Pereira, qui peine sérieusement à convaincre depuis son arrivée dans la capitale française. C’est ainsi que le PSG a fait du recrutement de Franck Kessié un objectif à court terme, d’autant que l’Ivoirien, en fin de contrat avec l’AC Milan en juin 2022, n’a toujours pas prolongé son bail en faveur du club lombard.

Kessié, priorité à l'Angleterre ?

Comme indiqué par ailleurs, la tâche ne sera toutefois pas simple pour le Paris Saint-Germain. A ce stade du dossier, on peut même dire que le PSG part de très loin. Et pour cause, le site 90 Min révèle que la tendance est plutôt à un transfert en Premier League pour Franck Kessié. En effet, l’agent du milieu défensif milanais est extrêmement sollicité par les clubs anglais, dont plusieurs cadors. Au cours des dernières semaines, Chelsea, Manchester United, Liverpool, Tottenham, Arsenal, Leicester et Everton ont manifesté leur intérêt pour Franck Kessié. Pour le moment, il n’est pas encore question d’offre, d’accord ou de pré-accord. En revanche, les intérêts se multiplient et cela devient dangereux pour le PSG, qui sait que sa force de frappe financière a moins d’impact lorsqu’il est opposé à des clubs anglais, lesquels sont également très riches au contraire des clubs espagnols ou italiens et allemands. De plus, Franck Kessié est réellement intéressé par l’opportunité de rejoindre la Premier League, un championnat taillé sur mesure pour son style de jeu. Enfin, le Bayern Munich et le Borussia Dortmund surveillent également la situation mais de manière beaucoup plus timide pour l’instant.