PSG : Kyian Mbappé, le malaise c'est de sa faute

PSG : Kyian Mbappé, le malaise c'est de sa faute

Icon Sport

De nouveau muet sur la pelouse du SCO d’Angers samedi soir à l’occasion du succès étriqué du PSG (1-0), Kylian Mbappé est très critiqué.

Décevant face à l’OM lors du Trophée des Champions mercredi soir, Kylian Mbappé cristallise de nouveau les critiques après le match entre le PSG et Angers. Aligné sur le côté gauche de l’attaque parisienne par Mauricio Pochettino, l’ancien Monégasque ne parvient plus à marquer. Sa disette s’étire maintenant à 355 minutes sans marquer, une éternité pour un joueur d’un tel calibre. Depuis quelques jours, les critiques pleuvent et si certains y voient un acharnement, Nabil Djellit estime qu’il est logique d’être aussi sévère avec un joueur se prétendant lui-même comme un candidat au Ballon d’Or depuis quelques années.

« Mbappé, c’est une vraie question… il va peut être penser qu’on s’acharne sur lui. Mais pas du tout. On doit le juger avec le niveau d’exigence que lui a posé. C’était un joueur qui visait le Ballon d’or, qui visait tous les records. Il a besoin de repos mais surtout de se remettre en question dans sa manière de jouer. Neymar, j’ai moins d’inquiétude. C’est un garçon à maturité qui peut vous gagner un match » a évoqué le consultant sur Europe 1 avant de s'attarder plus longuement sur la situation actuelle du PSG et de son nouveau coach Mauricio Pochettino. « Il est arrivé en cours de saison, il ne peut pas y avoir de révolution du jour au lendemain au PSG. Il faudra le juger la saison prochaine, quand il aura fait la préparation et choisi certains de ses hommes. Là, ce qu’il va essayer de faire, c’est rendre cette équipe la plus compétitive possible. Notamment dans la perspective du rendez-vous contre Barcelone ». Les progrès du PSG version Pochettino et de Kylian Mbappé seront scrutés de près à l’occasion de la réception de Montpellier, vendredi soir au Parc des Princes.