PSG : Kurzawa prêté, Paris roulé dans la farine ?

PSG : Kurzawa prêté, Paris roulé dans la farine ?

Icon Sport

Après avoir ficelé le départ de Mitchel Bakker, le PSG aimerait se séparer de Layvin Kurzawa lors de ce mercato estival.

Leonardo a réalisé une belle prouesse en récupérant 10 ME grâce au transfert de Mitchel Bakker au Bayer Leverkusen. L’objectif du Paris Saint-Germain est maintenant de refourguer un autre indésirable au poste de latéral gauche en la personne de Layvin Kurzawa, sur qui Mauricio Pochettino ne compte pas. Comme révélé par RMC, l’international tricolore du Paris SG a la cote en Turquie, où Galatasaray lui fait les yeux doux. Mais à en croire les informations du média local Hurriyet, il y a peu de chances que Layvin Kurzawa fasse l’objet d’un transfert définitif en Turquie, malgré la ferme intention du PSG de vendre son défenseur.

Paris espère un transfert sec, mais Galatasaray ne serait pas en mesure de proposer mieux qu’un prêt pour Layvin Kurzawa cet été. Pire, les Turcs n’ont pas les moyens de prendre en charge l’intégralité du salaire de l’ancien Monégasque, et souhaiteraient que le PSG conserve 50 % des émoluments de Layvin Kurzawa en cas de prêt à Galatasaray. Tout d’un coup, ce dégraissage qui ressemblait à une bonne nouvelle devient une mauvaise opération pour le PSG, en passe de perdre un joueur tout en continuant de payer une partie de son salaire, à l’image du dossier Kevin Strootman à Marseille. Pour le moment, le Paris Saint-Germain n’a pas encore rendu sa réponse à Galatasaray, qui s’apprête à activer un plan B en cas de refus de Leonardo pour le prêt de Layvin Kurzawa. Les Turcs ciblent notamment Patrick van Aanholt. Au contraire du défenseur parisien, l’international néerlandais présente l’immense avantage d’être libre, un détail qui a son importance pour Galatasaray, dont les finances sont très fragiles, comme c’est le cas pour la quasi-totalité des clubs turcs.