PSG : Kimpembe affiche la couleur, deux clubs pleurent

PSG : Kimpembe affiche la couleur, deux clubs pleurent

Le PSG hésite à se séparer de Presnel Kimpembe. Le défenseur lui, a fait son choix et n'envisage pas une seconde de quitter la capitale. 

Il n’y a pas que l’avenir de Neymar qui fait parler dans les gazettes des transferts. Presnel Kimpembe, malgré son statut de joueur formé au club et de titulaire encore jeune, voit son avenir s’obscurcir ces dernières semaines. Comme pour le Brésilien, le PSG n’est pas fermé à une vente en cas de belle proposition, sachant que Luis Campos a plusieurs défenseurs centraux dans le viseur, et compte bien fournir suffisamment de matière à Christophe Galtier pour son système avec trois centraux. Des rumeurs de recrutement à ce poste qui ont eu le don d’agacer le champion du monde, et avaient provoqué une prise de parole maladroite avec l’équipe de France au mois de juin. 

Chelsea et la Juventus sur le coup

Depuis, les choses se sont calmées même si le profil de Kimpembe plait beaucoup à Thomas Tuchel, qui cherche encore un remplaçant à ses deux centraux partis cet été (Rudiger et Christensen), après avoir seulement fait signer Koulibaly. La Juventus est également venue plusieurs fois aux renseignements concernant l’international français. Mais ces deux candidats peuvent sortir les mouchoirs, le Titi parisien ne quittera pas le PSG cet été. Plusieurs sources indiquent que le joueur a refusé toute approche extérieure, trouvant même que le fait de le considérer en plan B, en ce qui concerne Chelsea qui espérait une réponse favorable de Jules Koundé, était aussi désobligeant. 

Agacement ou pas, peu importe pour le Paris SG, qui pourra compter sur son défenseur cette saison. L’idée d’un départ est en tout cas exclue dans la tête du défenseur, même si le club champion de France n’est pas forcément du même avis. Luis Campos, en plus du dossier Milan Skriniar, a décidé de conserver des touches avec d’autres défenseurs centraux si jamais une offre pour Kimpembe venait à mettre tout le monde d’accord. Une preuve que ce dossier ne sera finalement ficelé qu’au 1er septembre, malgré la détermination actuelle du joueur parisien et sa belle préparation estivale jusqu’à présent.