PSG : Justice est rendue, Neymar n’est pas un mauvais payeur

PSG : Justice est rendue, Neymar n’est pas un mauvais payeur

Photo Icon Sport

L’histoire entre Neymar et la justice brésilienne dure depuis longtemps, et bien souvent, l’attaquant vedette n’a pas été épargné par les décisions.

Il a notamment été déclaré coupable dans la dissimulation de fortes sommes d’argent lors de son premier transfert de Santos au FC Barcelone, avec l’implication de son père dans cette affaire de très gros sous. Condamné pour cela à une forte amende par le fisc brésilien quatre ans après les faits, Neymar avait réglé une partie de ce montant. Mais celui-ci était trop imposant à son goût, notamment en raison d’une immense pénalité de retard de 15 ME qu’il a contesté. Et cette semaine, la cour fédérale de Santos qui traite ce dossier de contestation a donné raison au clan Neymar, révèle Globo. Le paiement des intérêts a été suspendu, ce qui fait pour le moment une grosse économie pour l’attaquant du PSG, même s’il faudra savoir si ces intérêts vont être définitivement oubliés.

Condamné au départ à 30 ME d’amende pour avoir détourné le montant réel de son transfert via des sociétés écrans, Neymar n’a pas réglé à temps les amendes et leurs intérêts, puisque 10 ME restent encore à payer. Cette décision de justice lui offre donc un sursis puisque c’est le système de calcul pour les pénalités qui est remis en cause. Résultat, l’ancien barcelonais a aussi obtenu le fait de ne pas être inscrit au registre des mauvais payeurs, une base de données regroupant les personnes qui doivent de l’argent à l’état et ne se sont pas acquittés de leurs dettes, ce qui peut ensuite nuire à d’éventuels investissements ou achats. Mais l’état brésilien n’est pas prêt d’oublier les millions d’euros que Neymar doit encore pour une faute avérée, et qui devront être réglés tôt ou tard.