PSG : Guardiola prend une décision anti-Qatar

PSG : Guardiola prend une décision anti-Qatar

Icon Sport

Le PSG a fait l'offre qu'il fallait pour faire signer Bernardo Silva au mercato. Mais Manchester City a refusé, Pep Guardiola craignait que Paris soit tout simplement trop fort cette saison avec ses stars à profusion. 

A moins d’une semaine de la fin du mercato, le Paris Saint-Germain a encore un appétit d’ogre. Le club de la capitale a tenté le coup pour récupérer Bernardo Silva. Un joueur qui fait rêver le FC Barcelone, mais qui rêve aussi de prendre son envol alors qu’il n’est pas toujours vu comme un élément indispensable aux yeux de Pep Guardiola. Pourtant, ces derniers jours et probablement encore pour les prochains, une véritable partie de poker menteur s’est installée. Cela a commencé avec le sentiment du Portugais qu’un transfert était possible cet été, notamment parce que Manchester City n’a jamais vraiment fermé la porte. 

Le PSG a des arguments pour Bernardo Silva

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Manchester City (@mancity)

Le FC Barcelone est venu aux renseignements, sans pouvoir attaquer sérieusement faute de pouvoir se séparer de Frenkie De Jong. Résultat, c’est le Paris SG qui est passé à l’action en proposant 70 millions d’euros pour récupérer l’ancien ailier de l’AS Monaco, que Luis Campos aimait bien. Paris n’était peut-être pas le premier choix de Bernardo Silva, mais l’équation était réalisable avec des arguments sportifs et financiers copieux. Cela a provoqué une réaction en chaine tout aussi spectaculaire. Manchester City a refusé l’offre parisienne, et a immédiatement proposé une prolongation de contrat avec un salaire améliorée « à la De Bruyne » pour son joueur, qui l’a refusée. Résultat, un départ a été remis sur la table en cas de proposition réévaluée de la part du PSG. 

Il se murmure en effet qu’une offre à hauteur de 100 millions d’euros de la part du PSG obligerait presque Manchester City à dire oui. Mais selon The Times, la situation est beaucoup plus complexe et Pep Guardiola estime qu’il ne faut surtout pas vendre son ailier portugais au champion de France. La raison est simple, l’effectif parisien fait peur, et le Paris SG est vu comme un très sérieux prétendant à la victoire finale en Ligue des Champions. Au point que Pep Guardiola estime que, non seulement il sera très difficile de remplacer Bernardo Silva en cas de départ en fin de mercato, mais qu’en plus le PSG deviendrait quasiment intouchable en Europe s’il venait à recruter le Portugais. Une crainte que les propriétaires de Manchester City peuvent aussi comprendre, eux qui n’ont pas envie de voir l’état voisin du Qatar, soulever une première Ligue des Champions avant le club qui représente les intérêt des Emirats Arabes Unis.