PSG : Grégory Schneider règle son compte à Mbappé

PSG : Grégory Schneider règle son compte à Mbappé

Icon Sport

Le retour de Kylian Mbappé dans l'effectif du PSG a visiblement chagriné ce dernier, puisque l'attaquant parisien a affiché sa grogne pendant tout le match face à Montpellier. 

Après avoir mis en furie les supporters de l’Olympique de Marseille, Grégory Schneider a voulu montrer, fidèle à ses habitudes, qu’il n’était pas du genre à mollir, quel que soit le club concerné ou le joueur impliqué. Après la victoire du PSG contre Montpellier, le journaliste de Libération a évoqué l'attitude de Kylian Mbappé durant cette rencontre facilement gagnée par le Paris Saint-Germain. Et il l'avoue sans détour, ce qu'a fait le numéro 7 du PSG est une grande première dont se serait bien passée le nouvel entraîneur du club de la capitale. Car c'est une évidence, Christophe Galtier doit affronter là une première très grosse secousse, alors que jusqu'ici le successeur de Mauricio Pochettino réussit un sans-faute. Mais l'attitude de Kylian Mbappé durant ce match, et le clash annoncé avec Neymar promet du sport au technicien parisien alors que la saison 2022-2023 ne fait que commencer.

Neymar et Mbappé se chauffent, au boulot Galtier

Pour Grégory Schneider, ce match marque un premier tournant dans l'ère Galtier au Paris Saint-Germain. « Lors du match contre Montpellier, pas besoin de prendre une loupe et le PSG nous a servi le fromage et le dessert. Mbappé a fait la tête, il a séché les pauses fraicheurs en se baladant tout seul dans le rond point central, il s’est arrêté au milieu d’une action et est reparti dans l’autre sens, je n’ai jamais vu cela. Il a mis en scène son agacement. J’ai deux pensées, une pour Lionel Messi qui lui ne rentre pas dans ce far-west entre Neymar et Mbappé, et heureusement car ça serait démentiel, et une pour Galtier. Car là on se dit : « mon gars, l’histoire commence ». Là, il va voir où il habite, il faut être un diplomate d’exception et les choses sérieuses commencent pour lui », a confié, sur Europe 1, le journaliste de Libération.