PSG : Faire de Mbappé un traitre, Al-Khelaïfi en mission

PSG : Faire de Mbappé un traitre, Al-Khelaïfi en mission

Icon Sport

Entre les propos de Nasser Al-Khelaïfi lors de la présentation de Lionel Messi, et ceux de Leonardo mercredi, Kylian Mbappé doit clairement sentir la pression sur ses épaules. Pour Vincent Duluc, l’attitude du PSG est peu honorable.

Le feuilleton de l’été s’approche de son dénouement. La planète football s’impatiente de savoir si Kylian Mbappé va quitter le PSG cet été pour rejoindre le Real Madrid. Florentino Pérez est passé à l’action avec une offre à hauteur de 160 ME : refusée. La deuxième couche bien d'arriver, à un montant légèrement supérieur. Alors que les spéculations vont bon train, Leonardo est sorti du silence mercredi pour RMC. Le directeur sportif du PSG a assuré que Kylian Mbappé voulait partir, mais qu’il avait promis de ne pas quitter Paris libre. Et dans le même temps, le PSG se montre beaucoup trop gourmand avec le Real Madrid pour un transfert cet été. Dans cette situation, le champion du monde 2018 serait donc obligé de prolonger au cours de la saison pour tenir cette promesse. Une pression supplémentaire pour Mbappé après les propos de Nasser Al-Khelaïfi il y a deux semaines. « Kylian voulait une équipe compétitive. Maintenant, il n’a plus d’excuses pour ne pas rester », glissait le président du PSG. Au micro de France Info, Vincent Duluc s’est indigné de cette communication assez agressive.  

« Faire de Mbappé un vilain petit canard, voire un traitre »

« J'ai un peu de mal à imaginer comment les morceaux pourraient être recollés si jamais Mbappé devait rester au PSG au-delà de la fin du mercato le 31 août. Aujourd'hui, je trouve que l'attitude du PSG est un peu contestable parce qu'ils reprochent à Mbappé de vouloir arriver libre à la fin de son contrat alors qu'ils viennent quand même de prendre quatre joueurs libres cet été, dont Lionel Messi. Je les trouve un tout petit peu "gonflés" au niveau de la com. Ça serait une telle défaite pour le Qatar de voir Kylian Mbappé partir directement au Real Madrid qu'effectivement, la vraie porte de sortie honorable pour le club et pour son actionnaire, c'est de faire de Kylian Mbappé un vilain petit canard, voire un traitre. Aujourd'hui, on est vraiment au cœur d'une lutte de communication entre le clan Mbappé et le Paris Saint-Germain puisque chacun veut passer pour une victime et chacun veut faire passer l'autre pour un coupable », a lâché le journaliste de L’Equipe. Kylian Mbappé se retrouve presque dans une impasse. A moins que le Real Madrid ne fasse l’ultime effort pour l’arracher dans les prochains jours.