PSG : Donnarumma victime de Navas, il prend les paris

PSG : Donnarumma victime de Navas, il prend les paris

Icon Sport

Le PSG s’est offert les services d’une étoile montante du football au poste de gardien de but avec le meilleur joueur de l’Euro, Gianluigi Donnarumma.

A seulement 22 ans, le gardien de l’Italie compte déjà une expérience colossale avec 251 matchs au compteur sous les couleurs de l’AC Milan, 33 sélections avec la Squadra Azzurra et un titre de champion d’Europe. De toute évidence, le PSG a recruté une star en devenir. Problème, le club de la capitale compte déjà un monument à ce poste en la personne de Keylor Navas, ce qui va rendre la gestion des gardiens très périlleuse pour l’entraîneur parisien Mauricio Pochettino. Dans les colonnes du journal L’Equipe, Jérôme Alonzo a évoqué la concurrence à venir entre Gianluigi Donnarumma et Keylor Navas. Et pour l’ex-gardien du PSG, il est clair qu’il ne faut pas mettre les deux hommes en concurrence mais au contraire, annoncer dès le début de la saison qui est le titulaire. Pour le consultant du journal, il ne fait aucun doute que Keylor Navas débutera le championnat et la Ligue des Champions dans les buts parisiens au profit de Gianluigi Donnarumma.

« Il faut dire clairement la hiérarchie. On est un poste à part. On a un affect à part, c’est très important. On a aussi une place à part dans le vestiaire et une place à part auprès des joueurs. On a un rôle social, il faut bien comprendre ça. La mise en concurrence de deux gardiens ne marche que très rarement. Au PSG, quand il y a eu Areola-Trapp ou Areola-Buffon, ça a tué l’équipe et les deux gardiens, à chaque fois. Mais c’est normal ! Ça ne peut pas être autrement. Le gardien, plus que n’importe quel autre joueur, doit se sentir aimé dans le vestiaire. Navas va commencer la saison, j’en suis quasi certain. Navas a permis au PSG d’atteindre un niveau que le club n’avait jamais atteint, c’est factuel. S’il n’est pas là la saison passée, très honnêtement, je ne sais pas si Paris fait podium. Et Donnarumma, s’il n’y a pas de boulette de Navas, va attaquer la Ligue des Champions sur le banc de touche » a lancé Jérôme Alonzo, qui ne voit pas comment Mauricio Pochettino pourrait justifier auprès de son vestiaire la mise sur le banc d’un cadre tel que Keylor Navas.