PSG : Donnarumma peut pleurer, Navas a reçu des garanties

PSG : Donnarumma peut pleurer, Navas a reçu des garanties

Relégué sur le banc des remplaçants lors de la victoire du PSG contre le RB Leipzig en Ligue des Champions cette semaine (3-2), Gianluigi Donnarumma est déjà en train de remettre son avenir à Paris en question assure la presse italienne.

Il y a quelques semaines, le clan Donnarumma était monté au front, de manière plus ou moins cachée dans la presse italienne, pour afficher le mécontentement du portier de 22 ans par rapport à son statut au PSG. Une petite pression qui avait eu son effet, vu que l’ancien leader du Milan AC a enchaîné trois matchs de suite, contre Manchester City en C1, puis face à Rennes et Angers en Ligue 1. Mais alors que tout le monde pensait que le champion d’Europe avait pris l'ascendant sur son concurrent, Mauricio Pochettino a surpris tout son monde en plaçant Keylor Navas dans le onze de départ face à Leipzig mardi dernier. Un choix qui a provoqué une nouvelle colère de Donnarumma. En quête d’une place de titulaire indiscutable dans un grand club européen, l’international italien est clairement déçu de son utilisation dans le club de la capitale française. Par conséquent, le départ de Donnarumma lors du prochain mercato hivernal est déjà envisagé par Mino Raiola, son agent.

La Juve ou le Barça pour Donnarumma ?

C’est en tout cas ce que révèle Luca Momblano. « Le club parisien a dit à Keylor Navas de se rassurer, car il aura un rôle important au PSG. Mon sentiment, c’est que c’est Pochettino qui a demandé au club de faire ce pas en avant vers Navas. Évidemment, il a fait son choix. Donnarumma peut devenir un thème très intrigant du marché des transferts. Plus intrigante que la situation d'Icardi. Quelle que soit l'option, avec la Juventus ou Barcelone, ça peut être une solution. Même en prêt », a lancé, au micro de Top Calcio 24, le journaliste italien, qui pense que cette affaire Donnarumma - Navas peut plomber le vestiaire parisien dans les semaines à venir. Pochettino n’aurait pas besoin de cela en cette période délicate...