PSG : Cette décision a fait hurler Tuchel, les arbitres l’expliquent

PSG : Cette décision a fait hurler Tuchel, les arbitres l’expliquent

Photo Icon Sport

C’est l’une des polémiques de ce début d’année 2019, l’utilisation de la VAR ne convainc pas tout le monde, y compris dans les jugements des arbitres après avoir consulté les images.

La scène la plus frappante concerne le match entre le PSG et Rennes, où Mbaye Niang avait effectué un énorme tacle sur la cheville de Thilo Kehrer, ne lui valant qu’un jaune. Invité par les arbitres vidéo à revoir les images, M. Abed avait confirmé son jugement à la surprise générale, rendant fou Thomas Tuchel pour qui ses joueurs n’étaient clairement pas protégés par les arbitres. Invité par Canal+ à revenir sur cette décision marquante, Pascal Garibian a tenté d’expliquer ce qu’il s’était passé.

« L’arbitre s’est pollué complètement, et devant l’écran, il n’avait pas cette lucidité qui est essentielle pour voir les images. Il était déjà pratiquement convaincu qu’il n’allait pas changer sa décision. Il a regardé les images 10-15 secondes, n’a pas communiqué avec les assistants vidéo, et il y a eu une surprise, même une sidération. Tout doit être fait pour que l’arbitre ouvre les yeux et que ce genre de choses ne se reproduise pas. Vous connaissez l’effet tunnel, on est persuadé de quelque chose et il voit des images que finalement il ne voit pas », a livré le patron des arbitres français, qui en profite pour rappeler que ce n’est pas l’assistance vidéo qui est à remettre en cause, mais plutôt l’interprétation ou l’état d’esprit des arbitres au moment de l’utiliser.