PSG : Cavani reste, Paris dit merci à Manchester United

PSG : Cavani reste, Paris dit merci à Manchester United

Photo Icon Sport

Malgré de longues et intenses négociations avec l’Atlético de Madrid au mercato, Edinson Cavani est toujours un joueur du Paris Saint-Germain.

L’attaquant uruguayen de 32 ans va donc terminer la saison au PSG, où il est sous contrat jusqu’au 30 juin prochain. Dans ce dossier, de nombreuses versions ont fuité. L’Atlético de Madrid, le PSG ou l’agent d’Edinson Cavani… qui a réellement fait capoter l’opération ? « Vous pensez réellement qu’Edi n’a pas joué pendant près d’un mois pour que je fasse capoter l’opération pour une histoire de commission, et qu’au final, il n’accomplisse pas son rêve de rejoindre l’Atlético de Madrid ? » se défendait il y a quelques heures le frère et agent d’Edinson Cavani, qui ne s’estime pas responsable de cet énorme fiasco au mercato.

Visiblement bien informé sur ce dossier, Soccer Link apporte quelques informations supplémentaires. Pour le média, c’est en réalité une offre officielle de Manchester United qui a semé la zizanie entre les différentes parties. Et pour cause, les Red Devils ont proposé 20 ME au Paris Saint-Germain pour le transfert d’Edinson Cavani. Une offre alléchante directement acceptée par Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi, lesquels ont alors exigé de l’Atlético de Madrid qu’ils s’alignent sur la proposition mancunienne. Dès lors, c’est la cacophonie dans ce dossier puisque les Colchoneros ne parviennent pas à trouver les fonds pour égaler l’offre de Manchester United. En parallèle, le clan d’Edinson Cavani a demandé aux Colchoneros de s’aligner sur la prime à la signature XXL promise par Manchester United. Là encore, l’Atlético de Madrid n’a pas l’argent, ce qui plombe définitivement ce dossier qui était pourtant bien embarqué au début du mois de janvier. Finalement, Cavani, qui avait donné sa parole d'honneur à l’Atlético, ne rejoindra pas Manchester United. Raison pour laquelle, en mode « panic-buy », la formation britannique s’est rabattue à la dernière seconde sur Odion Ighalo. De son côté, l’Atlético s’est offert Ferreira-Carrasco et Cavani… est resté au PSG. Tout ça pour ça…