PSG : Cavani meilleur joueur de Paris, la belle histoire ratée

PSG : Cavani meilleur joueur de Paris, la belle histoire ratée

Photo Icon Sport

Auteur d’un doublé face à Southampton dimanche, Edinson Cavani était titulaire contre le PSG mercredi soir en Ligue des Champions.

Actif comme à son habitude sur le front de l’attaque, le meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain n’est pas passé loin d’être le bourreau de son ancienne équipe. Et pour cause, sur un lob inspiré, l’Uruguayen de 33 ans a frôlé le but du 2-1 en faveur de Manchester United… mais la barre transversale a sauvé Keylor Navas. Sans aucun doute, cette belle action est le tournant du match aux yeux de David Bellion. Interrogé par Le Parisien, l’ex-attaquant de Manchester United est revenu sur cette action décisive, qui comprend également le sauvetage XXL sur la tentative de Marquinhos dans la foulée de la barre de Cavani, avant que le défenseur de Paris ne donne l'avantage aux siens échappant de peu à une position de hors-jeu grâce à Edinson Cavani.

« C'était un sacré beau match de Ligue des champions. Il y avait tout : de l'intensité, de la vitesse, du suspense, des faits de jeux qui auraient pu faire basculer le match comme le lob génial de Cavani est le tournant du match. D'autant que derrière, Martial a la balle du 2-1 et Marquinhos s'arrache pour se sacrifier et marque derrière. C'est la belle histoire du match. Ça change la donne… Ça a bien tourné pour Paris mais Manchester aurait pu aussi gagner. Pourquoi le PSG a souffert ? Le fait de jouer à l'extérieur complique l'approche du match, et puis Manchester, qui restait sur quatre victoires, a mis de la pression. La qualité de l'adversaire explique ses difficultés. On a vu un Rashford très fort, un Fernandes maître du jeu au milieu. Moi, j'étais supporter de MU mais c'est le beau jeu qui m'a plu. Le résultat ne reflète pas la domination de Manchester » a jugé David Bellion, pour qui Edinson Cavani avait sans aucun doute l’occasion d’enterrer Paris dans cette phase de groupe. Mais pour une fois, la pièce est tombée du bon côté pour le PSG et le fameux coup de l’ex ne s’est pas concrétisé.