PSG : Ça clashe, Riolo range Pierre Ménès avec les « simplets »

PSG : Ça clashe, Riolo range Pierre Ménès avec les « simplets »

Photo Icon Sport

La blessure de Neymar sur un tacle appuyé de Thiago Mendes a - encore une fois - mis tout le monde sur les nerfs.

Daniel Riolo a immédiatement rejoint le clan de ceux qui pensent que le numéro 10 du PSG l’a bien cherché, notamment en gardant abusivement le ballon pour essayer de dribbler, si ce n’est humilier, ses adversaires, quitte à oublier ses partenaires. Le polémiste de RMC s’est fait reprendre de volée sur les réseaux et même chez les consultants, Pierre Ménès lui répondant de manière bien ciblée.

« Il y a quelque chose qui m'a scandalisé, c'est quand j'ai entendu des confrères dire que Neymar l'a bien cherché et que c'est de sa faute s'il est blessé. Mais le mec il se prend un tacle, qui n'est pas un attentat, mais un tacle dangereux qui vaut un rouge. Et là, on lui dit, 'ah ben ouais mon pote, mais t'as qu'à pas dribbler'. Faut-il supprimer le dribble ? », a notamment fait savoir le chroniqueur de Canal+, pour qui Neymar avait le droit de dribbler autant qu’il veut, et que c’était aux autres de ne pas le découper en deux à chaque fois. Une réponse que Daniel Riolo a décidé de ne pas laisser passer, dans un long édito publié sur le site de RMC où il revient sur le comportement du joueur du PSG.

« Je vous avoue que ça m’embête d’écrire ce papier. Etre obligé de répondre aux fans de Neymar aveuglés par leur passion adolescente, ça m’angoisse. Neymar a mangé un tacle. Il a hurlé. Son père a crié au scandale. Les adorateurs ont réclamé le "droit au dribble". "Laissez le faire, sinon il va se lasser de la L1 bon sang!" "On veut le voir dribbler 4 mecs en départ arrêté et non il ne passera pas la balle aux tocards de son équipe." Voilà le résumé des événements depuis dimanche soir. Et c’est vrai que lire, entendre les arguments des défenseurs du dribbleur fou donne la nausée. Des simplets pareils, ça se rencontre au foot ou à un meeting politique de partis extrémistes. Evidemment, personne n’a jamais dit que Neymar ne pouvait pas faire ce qu’il voulait sur un terrain. Il dribble s’il a envie, il donne la balle s’il a envie et chacun est libre de considérer la pertinence de ses choix. A ceux qui critiquent le foot pro, on rétorque souvent et bêtement: "T’as jamais joué alors tais-toi." Et bien pour une fois, ça m’arrange d’entendre cette phrase stupide », a livré un Daniel Riolo déchainé, et pour qui Neymar n’échapperait pas aux tacles dangereux sur tous les terrains du monde avec cette attitude provocatrice.