PSG : Alerte rouge, Paris est aux choux sans Neymar

PSG : Alerte rouge, Paris est aux choux sans Neymar

Icon Sport

Toujours privé de Neymar, le PSG s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France en battant Lille mercredi au Parc des Princes (3-0).

Remplaçant au coup d’envoi, Kylian Mbappé a donné de l’ampleur à la victoire du PSG en inscrivant un doublé. Mais dans le jeu, la prestation du Paris Saint-Germain n’a pas encore été totalement convaincante, trois jours après la défaite contre le FC Nantes. Invité à livrer son analyse sur la petite forme actuelle du PSG dans les colonnes du Parisien, Pierre-Alain Frau a regretté le manque d’inventivité des joueurs offensifs de Mauricio Pochettino en l’absence de Neymar, dont le retour est espéré pour le déplacement à Lyon dimanche soir (21 heures).

L'absence de Neymar pèse lourd

« Mbappé montre que c'est un joueur décisif. Quand il est là, tout est différent pour le PSG. Même si, aujourd'hui, il faut reconnaître que ça devient lisible car c'est la seule arme de Paris, avec la patte gauche de Di Maria. En l'absence de Neymar, l'Argentin est le seul à pouvoir trouver des passes dangereuses. Ces deux-là sont prépondérants. Mais il n'y a plus cette mainmise du PSG sur les matchs, ce jeu de conservation qui faisait sa force… Cela devrait revenir à la normale quand Neymar fera son retour » a livré l’ex-attaquant de Lille et du Paris Saint-Germain avant de revenir sur le manque de maîtrise du PSG.

Di Maria et Marquinhos à un bon niveau

« Dans le jeu, Paris ne m’a pas forcément rassuré. Il y a eu beaucoup de pertes de balles, beaucoup de phases à l'arrache… A part sur le plan défensif, je n'ai pas senti une grande maîtrise. Mais il y a de la fatigue, c'est une saison éprouvante. Conjugué aux événements du week-end, ça ne devait pas être simple ». Et de conclure sur les matchs livrés par Di Maria et Marquinhos, trois jours après un événement traumatisant. « Je ne peux pas parler à leur place, mais j'imagine que ça n'a pas dû être évident pour eux. Mais plus dans leur vie de tous les jours que sur le terrain en fait, car une fois dans le match, on ne pense qu'au jeu. Di Maria a beaucoup tenté, je ne l'ai pas senti perturbé. Marquinhos non plus d'ailleurs, il a été fidèle à lui-même : serein ». Reste à voir si tout ce beau monde sera en mesure de sortir un match de gala face à l’OL dimanche soir au Groupama Stadium.