PSG : Al-Khelaïfi s'est fâché, Verratti a tremblé de peur

PSG : Al-Khelaïfi s'est fâché, Verratti a tremblé de peur

Icon Sport

En juillet 2017, Marco Verratti était tout proche de quitter le Paris Saint-Germain pour rallier le FC Barcelone au mercato.

Les négociations étaient relativement avancées entre l’international italien et le Barça. Mais au bout du compte, le PSG s’est montré intransigeant, bloquant le transfert de Marco Verratti. Dans les colonnes du journal L’Equipe, l’ancien agent du « Petit Hibou » est revenu sur les conditions de ce transfert avorté. Donato Di Compli explique notamment que Marco Verratti a sérieusement eu peur d’être mis au placard par les dirigeants du PSG après ce transfert avorté. De plus, l’ex-agent du milieu italien estime que pour la progression de Marco Verratti, un départ de la Ligue 1 était absolument impératif

« Le PSG n’était pas super à ce moment, je dis à Marco : "On part ou on reste ?" Il me dit : "OK, on essaie une autre expérience". Le PSG est l’un des plus grands clubs du monde, mais il évolue dans un Championnat faible. J’ai dit à Marco que s’il voulait devenir un champion, il devait changer d’air. Ce n’est pas contre le PSG, mais c’est plus facile de le faire au Bayern, au Barça ou au Real. (…) Quand il s’est aperçu que ce n’était pas possible, il a eu peur. Il craignait qu’on le bloque sans jouer. Quand il est rentré à Paris pour la reprise, ils lui ont dit : "On va prendre Neymar, on va te prolonger, mais tu jettes ton agent". J’étais en train de forcer pour aller à la rupture, en train de faire la guerre pour le transférer à Barcelone, mais il a reculé. Je suis parti avec une kalachnikov et, à la fin, j’ai terminé avec un pistolet à eau » a raconté Donato Di Campli, jeté par la suite par Marco Verratti qui s’est adjugé les services du puissant Mino Raiola.