PSG : Al-Khelaifi n'a plus besoin de cash, la NBA du foot est morte

PSG : Al-Khelaifi n'a plus besoin de cash, la NBA du foot est morte

Photo Icon Sport

On a longtemps prêté l'intention à Nasser Al-Khelaifi de vouloir imposer avec d'autres gros clubs la création d'une ligue fermée en Europe, histoire de gonfler encore plus les caisses du PSG.

Longtemps sous la menace du fair-play financier, le Paris Saint-Germain respire nettement mieux, Nasser Al-Khelaifi ayant réussi à inverser la tendance en développant des partenariats de plus en plus énormes. Résultat, le PSG n’a plus à trembler en attendant de passer devant le gendarme financier de l’UEFA. Dans le Top 5 mondial des clubs ayant le plus gros chiffre d’affaire, Paris version Qatari peut regarder les choses différemment y compris la création de cette fameuse ligue des gros clubs tant de fois évoquée…et aussi souvent repoussée. Répondant à RMC, Nasser Al-Khelaifi s’est réjoui de voir son club devenir une vraie réussite sportive et financière, avouant que l’idée de créer cette ligue n’était plus vraiment une priorité.

« Nous avons toujours abordé le fair-play financier avec une grande confiance et une transparence totale dans nos échanges avec nos interlocuteurs. Notre croissance exceptionnelle se poursuit. Elle démontre la qualité du travail accompli par le club et fait écho aux prévisions que nous avions présentées aux instances (…) Le PSG a déjà pérennisé une grande partie de ses revenus et nous n’avons pas besoin d’une ligue fermée pour poursuivre notre travail. Nous avons encore beaucoup de possibilités pour les augmenter et renforcer le rayonnement du club dans le monde », a confié le président du Paris Saint-Germain. Le club de la capitale semble désormais moins chaud pour créer cette fameuse NBA du football en Europe, même si ce dossier est loin d’être enterré.