PSG : Al-Khelaïfi moins bien payé que Mbappé, de peu

PSG : Al-Khelaïfi moins bien payé que Mbappé, de peu

Photo Icon Sport

Discret en ce moment malgré la situation délicate du PSG, Nasser Al-Khelaïfi a en effet d’autres préoccupations en tête.

Le dirigeant qatari est entendu actuellement par la justice suisse dans le cadre du procès de la FIFA, et notamment de l’attribution à BeIN Media Group de droits télévisuels pour les grands évènements du football. A cette occasion, le président du PSG a du répondre aux questions des magistrats suisses, et il a notamment été obligé de détailler ses revenus personnels. Sur la dernière année de calcul avérée, Nasser Al-Khelaïfi a expliqué toucher entre 12 à 21 millions d’euros par an en 2017, qui viennent compléter une fortune personnelle estimée entre 60 et 85 millions d’euros.

Il faut dire que, en plus d’être président du PSG et de BeIN Media Group, le Qatari est aussi ministre d’état dans le pays du Golfe, président de la Fédération de Tennis du Qatar, membre important de QSI mais aussi de QIA (Qatar Investment Authority) et possède un rôle majeur dans la société de production cinématographique Miramax. Voilà qui explique aussi, en plus d’autres rôles ou parts dans des sociétés moins connues, comment Nasser Al-Khelaifi arrive à de telles niveaux de rémunération, dans un pays où les hauts dirigeants ne sont en général pas trop à plaindre à ce niveau. Il peut donc regarder de haut la plupart des joueurs de l’effectif parisien à ce sujet, même s’il demeure moins bien payé que Neymar, et touche légèrement moins que Kylian Mbappé. La star du football français et du PSG, qui depuis le début de saison, a passé la barre des 21 ME par an grâce à sa fidélité au club de la capitale.