PSG : Accusé d’homophobie, Neymar échappe au pire

PSG : Accusé d’homophobie, Neymar échappe au pire

Photo Icon Sport

Impliqué dans une malheureuse affaire extra-sportive au Brésil depuis la fin du confinement, Neymar va, selon toute vraisemblance, échapper au pire.

En effet, des extraits audios avaient filtré dans la presse brésilienne, dans lesquels le n°10 du Paris Saint-Germain et certains de ses amis insultaient Tiago Ramos, le petit ami de la mère de Neymar. Des insultes jugées comme homophobes aux yeux d’un collectif LGBT brésilien, qui avait décidé de poursuivre l’ancien attaquant du FC Barcelone en justice. Le rapatriement express de Neymar au Brésil avait été demandé, tout comme le retrait de son passeport.

Néanmoins, UOL Esporte explique ce mercredi que la star de la sélection brésilienne et du Paris Saint-Germain ne sera finalement pas poursuivie judiciairement. En effet, le ministère public de Sao Paulo a refusé de lancer une enquête à l’encontre de Neymar, estimant que seul Tiago Ramos pouvait porter plainte contre l’attaquant du PSG dans cette histoire. Autrement dit, la plainte déposée par le collectif LGBT n’a aucune valeur juridique et judiciaire aux yeux de la police de Sao Paulo. Une bonne nouvelle pour Neymar, qui peut désormais se concentrer à 100 % sur la fin de saison excitante qui attend le Paris SG avec une finale de Coupe de la Ligue contre Lyon, une finale de Coupe de France face à Saint-Etienne et bien sûr, en conclusion, le Final 8 de la Ligue des Champions à Lisbonne. Une édition pour laquelle Neymar est plus motivé que jamais, lui qui est revenu totalement fit de son confinement au Brésil avec notamment 3 kilos de moins sur la balance.