PSG : 4 décisions catastrophiques de Leonardo

PSG : 4 décisions catastrophiques de Leonardo

Roi du mercato depuis qu'il est revenu au PSG, Leonardo a tout de même pris des décisions difficiles à comprendre pour les suiveurs du Paris SG. 

Après avoir aligné toutes ses stars offensives à Rennes sans le résultat escompté, défaite 2-0, le PSG va être forcé de revoir ses plans ce vendredi soir. Face à Angers, les absents se comptent à la pelle et Mauricio Pochettino va redonner du temps de jeu à des joueurs oubliés. C’est presque une équipe entière qui squatte les tribunes et le banc de touche, avec parmi ces remplaçants, quelques énormes déceptions. Le Parisien se penche ainsi sur les joueurs qui ont été recrutés, parfois à prix d’or, et qui représentent un petit fiasco. 

Rafinha et Danilo Pereira à la ramasse

Si Leonardo a souvent été loué pour sa capacité à effectuer des trouvailles et réaliser de belles opérations. Il y a aussi quelques ratés. Que dire de Danilo Pereira, acheté définitivement cet été après son prêt avec option d’achat obligatoire, et qui ne fait pas du tout partie des plans de Mauricio Pochettino. Il faut dire que, dans l’entrejeu ou en défense centrale, le Portugais ne rassure personne. Et pourtant, il a coûté 20 millions d’euros au total, et possède un contrat allant jusqu’en 2025. Le revendre ne sera pas une mince affaire. Autre joueur du milieu de terrain à la ramasse : Rafinha. Le Brésilien n’a même pas été inscrit sur la liste en Ligue des Champions. Son seul mérite, avoir été recruté gratuitement. L’ancien du Barça semble avoir totalement lâché l’affaire, et traine son spleen sur le banc de touche. 

Dans un autre genre, Leonardo a beaucoup surpris en prolongeant des joueurs qui n’avaient plus leur place. Lors de l’été 2020, Layvin Kurzawa arrivant en fin de contrat mais le PSG lui a offert une énorme prolongation. Probablement pour mieux le vendre. Il va falloir y arriver d’ici 2024 car en attendant le latéral gauche profite de son copieux salaire et ne joue jamais, puisqu’il ne compte que 9 minutes depuis le début de la saison. Un mystère comparable à la prolongation de contrat de Julian Draxler, qui a perdu sa place dès que les internationaux sont revenus de vacances. L’Allemand a lui aussi signé un nouveau bail jusqu’en 2024, et il possède un tel salaire que tous les clubs venus pour le recruter ont fait demi-tour. A l’heure où la masse salariale a explosé, ces choix posent question, et Leonardo va devoir prouver qu’il sait aussi se défaire de certains joueurs inutilisés, ce qu’il n’arrive pas à faire depuis son retour.