Messi et le PSG, des impôts records, Ici c'est la France !

Messi et le PSG, des impôts records, Ici c'est la France !

Icon Sport

En s'offrant Lionel Messi lors du mercato, le Paris Saint-Germain assure au trésor public français des sommes colossales. Impôt, charges sociales et TVA, le PSG va régler une ardoise énorme.

Quatre ans après avoir fait signer Neymar, avec un salaire énorme, le Paris Saint-Germain récidive et cette fois la star mondiale du football, Lionel Messi, qui s’est engagé avec le club de la capitale. Même s’il est arrivé totalement libre, puisqu’il était en fin de contrat au FC Barcelone, le sextuple Ballon d’or a demandé et obtenu un salaire net de 40 millions d’euros par an. Et tout cela aura un impact colossal sur les charges que le PSG va devoir payer.

Un statut spécial pour Lionel Messi, mais pas que...

Même s’il bénéficie du statut d’impatrié, une disposition du code des impôts dont bénéficient ceux qui viennent s’installer en France et qui permet un abattement de 30% sur ses impôts, Lionel Messi aura à régler une ardoise fiscale annuelle de 13,5 millions d’euros. Ce n’est pas un passe-droit spécifique au Paris SG et à Lionel Messi, puisque de nombreux clubs qui font signer des footballeurs étrangers, ou font revenir en Ligue 1 des joueurs français en profitent. Mais forcément, compte tenu du salaire de la Pulga les chiffres sont spectaculaires.

Après les impôts, il faut aussi penser aux charges sociales, et là aussi cela pique un peu, même si le Paris Saint-Germain a les moyens de ses ambitions. Chaque année, le PSG réglera donc 24 millions d’euros de charges, soit le même montant ou presque que celui déjà payé pour Neymar. Et après ces 37,5 millions d’euros, l’Etat, via la TVA, empochera également 20% sur les maillots floqués Messi ou la totalité du merchandising. Sachant que le maillot Messi floqué du numéro 30 se vend au moins 100 euros, sur chaque tunique vendue dans un revendeur officiel (on ne parle pas des maillots sur le marché du coin...), ce sont donc au minimum 20 euros qui iront dans les caisses de la France. 

Et qui dit impôts et taxes en France dit évidemment grosse polémique sur les réseaux sociaux, surtout si l'on évoque le Paris Saint-Germain financé par le Qatar. Entre les fans du PSG et leurs adversaires, on s'invective. « Vous parlez de Messi, il coûte pas vraiment zéro, tout ce qu'il y a à côté c'est a la charge du PSG, impôts, charge, salaire prime etc sur les années de son contrat c'est un sacré pactole.. », « Car bien sûr Lionel Messi s'est toujours montré très rigoureux avec ses impôts par le passé », « Le montage financier du Qatar est tellement complexe (Sociétés offshore et paradis fiscal) que la France ne touchera même pas la moitié », « Ce que Messi va faire perdre à la population française: imaginons 1 millions de maillot vendu 150 millions d’euros en moins, + les abonnements pour voir les matchs et aller au stade. C’est bien plus. En gros ça enrichit les plus riches psg + droit tv et appauvri les plus pauvres… », « Neymar et Messi ont négocié leur salaire en NET, donc peu importe l’ISF (qui change assez souvent ces dernières années 45% actuellement 50 puis 75% qd Neymar est arrivé) c’est le psg qui paye la diff ». Et attendant, Lionel Messi évoluera en Ligue 1 et pour les amateurs de football, cela n'a pas de prix.