Le clan Mbappé l'annonce, c'est du 50-50 !

Le clan Mbappé l'annonce, c'est du 50-50 !

Kylian Mbappé est littéralement entre le PSG et le Real Madrid. Le suspense est à son comble, et la prise de parole de sa mère n'a pas calmé les choses. 

La température ne cesse de grimper dans le dossier Kylian Mbappé. L’annonce officielle au sujet de son futur club est pour dans quelques heures, mais le suspense demeure entier. A juste titre puisque même son entourage maintient l’incertitude totale. Harcelée par la presse espagnole, la maman de Kylian Mbappé a pris la parole pour donner la dernière tendance.  Et bon courage pour ceux qui veulent aller chercher des indices au sujet du choix de l’attaquant du Paris SG. 

Mbappé a un accord avec tout le monde

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)

« Nous avons un accord avec le Real Madrid et un autre accord avec le PSG. Les négociations sont terminées, maintenant Kylian Mbappé doit choisir. Dans l’offre du Real Madrid, nous avons un contrôle total sur les droits d’image, et d'autre part, il y a une compensation financière. Les deux offres ne diffèrent pas beaucoup entre elles, elles sont égales. On ne discute plus, maintenant Kylian doit faire son choix », a expliqué Fayza Lamari dans un entretien au media Kora Plus. Une façon de faire aussi comprendre que Florentino Pérez s’était totalement plié aux volontés de Kylian Mbappé et de son entourage, qui demandaient 100 % des droits à l’image, ce que jamais le Real Madrid n’avait donné à un joueur jusqu’à présent. 

Encore quelques heures à tenir

Tout le monde est donc aux pieds de Kylian Mbappé à l’heure actuelle, avec des exigences financières respectées voire même dépassées. Il ne reste plus qu’à attendre la décision de l’international français, qui se laisse les deux portes totalement ouvertes pour encore quelques heures. L’optimisme semble avoir gagné le camp du PSG, alors que ce n’était pas le cas jusqu’à présent. Mais la presse espagnole assure que le fait que Mbappé ait un accord avec les deux clubs, a aussi pu mener Nasser Al-Khelaïfi et les dirigeants parisiens à se faire une fausse idée de la prolongation de contrat de leur numéro 7.