LDC : Pas de racisme lors de PSG-Basaksehir, l'UEFA blanchit l'arbitre

LDC : Pas de racisme lors de PSG-Basaksehir, l'UEFA blanchit l'arbitre

D'après la presse roumaine, Sebastian Coltescu, l'arbitre impliqué lors de l'incident entre le PSG et Başakşehir ne devrait pas être sanctionné par l'UEFA.

Le 8 décembre dernier, la rencontre de Ligue des Champions opposant le PSG à Başakşehir faisait le tour du monde. Alors que le match avait débuté depuis quelques minutes, un incident impliquant Pierre Webo, entraîneur adjoint du club turc, et le quatrième arbitre (Sebastian Coltescu) mit le feu aux poudres. Expulsé pour son attitude trop vindicative, le Camerounais était alors désigné par le mot « négru » (noir en roumain) par l'arbitre. Face à la situation, les joueurs de Başakşehir ainsi que ceux du Paris Saint-Germain décidaient de quitter la pelouse, refusant de terminer le match. Un geste fort qui avait fait le tour du monde. L'UEFA avait alors annoncé l'ouverture d'une enquête autour de cette affaire. Pourtant, quelques mois plus tard, il semblerait que Sebastian Coltescu ne soit pas sanctionné.

En effet, selon le journaliste roumain Emanuel Roşu, l'enquête de l'UEFA rapporte qu'il n'y a pas eu de racisme lors du match. « Selon le journal roumain PRO Sport, l'enquête de l'UEFA concernant les incidents au PSG vs Basaksehir impliquant les arbitres roumains a conclu qu'il n'y avait AUCUN CAS de racisme à Paris! D'après le rapport de l'UEFA: "Il n'y avait pas de racisme, les arbitres roumains ont utilisé le mot" negru "pour identifier Webo. Le mot n'a pas de sens négatif en roumain. D'après le rapport: l'inspecteur désigné dans ce cas pense qu'aucune santion ne devrait être appliquée à l'un des 3: Coltescu, Sovre (arbitre de touche) et Okan » a écrit le journaliste sur son compte Twitter. Bien que l'UEFA n'ait toujours pas communiqué de manière officielle, Sebastian Coltescu ne devrait donc pas être inquiété.