La haine anti-Mbappé explose, premier rendez-vous au tribunal !

La haine anti-Mbappé explose, premier rendez-vous au tribunal !

Icon Sport

Actuellement avec l'équipe de France, Kylian Mbappé est un homme solide, et il savait que sa décision de rester au PSG allait lui valoir des critiques. Et c'est le cas. Cependant,  c'est d'abord pour des insultes racistes qu'un individu a rendez-vous au tribunal ce mercredi.

Kylian Mbappé a fait le bonheur des supporters du Paris Saint-Germain en prolongeant son contrat jusqu’en 2025, mais c’est peu dire que l’attaquant tricolore s’est fait des ennemis du côté de Madrid. Outre les provocations vues en marge de la finale de la Ligue des champions avec des maillots floqués à son nom brûlés, le jeune footballeur du PSG sait que désormais les socios du Real Madrid ne veulent plus entendre parler de lui et ont fait savoir à Florentino Perez qu’ils étaient désormais convaincus qu’il ne fallait plus faire le moindre effort pour faire signer Kylian Mbappé en 2025. Lundi soir, dans l’émission El Chiringuito, un sondage était réalisé et 91,1% des fans des Merengue demandaient même que le nom de Mbappé ne soit plus cité. Un résultant accablant au lendemain des chants injurieux lancés à l’encontre du joueur du PSG et de sa maman lors de la célébration du titre gagné contre Liverpool. Mais ce mercredi, c’est pour autre chose qu’un individu va être jugé en France, et c’est encore plus grave.

Mbappé s'est fait des ennemis à Madrid en France

Le tribunal correctionnel de Paris doit en effet juger une personne, un certain Christophe J., qui a, lui, proféré sur Twitter des insultes racistes à l’encontre de Kylian Mbappé dans la foulée de l’élimination de l’équipe de France lors de l’Euro, il y a un peu moins d’un an. Une élimination qui s’était concrétisée lorsque le Champion du monde 2018 avait raté son tir au but face à la Suisse. Tenant des propos écœurants à l’encontre de Mbappé, contre qui il demandait un châtiment corporel et le départ vers « le Cameroun ou les champs de coton », cet individu a fait l’objet d’un signalement et d’une plainte, les associations SOS Racisme et Sportitude France s’étant portés partie civile afin que certains comprennent que les réseaux sociaux ne sont pas une zone de non-droit. C’est donc ce mercredi que l’auteur du tweet va être jugé. Et on imagine que le clan Mbappé aura un œil sur la décision du tribunal, Kylian Mbappé ayant lui-même reconnu avoir très mal vécu le déferlement de haine après l’Euro 2021.

Aucune limite sur les réseaux sociaux, Mbappé est choqué

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)

Dans L’Equipe, la star du Paris Saint-Germain et de l’équipe de France avait reconnu que toute cette rage l’avait évidemment scandalisée. « Ce qui m'a choqué, c'est de me faire traiter de singe pour un penalty », avait confié l’automne dernier Kylian Mbappé. Depuis dix jours, et son choix de rester au PSG, le meilleur buteur et passeur de Ligue 1 a droit à une deuxième vague de messages rageux et sans aucun filtre. Bien évidemment, rares sont ceux à tomber dans le racisme, mais force est de constater que le footballeur de 23 ans doit désormais vivre avec cette haine qui s'installe paisiblement sur les réseaux sociaux en langue française, espagnole ou anglais.