EdF : Propos racistes contre Mbappé, Dupont-Moretti saisi

EdF : Propos racistes contre Mbappé, Dupont-Moretti saisi

Les critiques pleuvent sur Kylian Mbappé après l’échec de l’équipe de France à l’Euro. 

L’attaquant français a clairement manqué sa compétition, et la déception est forcément énorme en raison des attentes placées en lui. Surtout que le joueur du PSG avait emballé toute la France lors de la Coupe du monde remportée en 2018, et il avait promis de « marquer l’histoire » avec un possible doublé. Son pénalty manqué a cristallisé les critiques à son encontre, même si Didier Deschamps, la défense tricolore, la préparation athlétique ou bien d’autres raisons expliquent l’échec français. Aussi bien critiqué pour son rendement sur le terrain que sur son comportement jugé trop individualiste, Kylian Mbappé voit les piques acides se multiplier, notamment sur les réseaux sociaux, où l’anonymat provoque de dangereuses dérives. Ainsi, un député de la Martinique vient d’envoyer un courrier à Eric Dupont-Moretti pour l’alerter sur les propos tenus à l’encontre de l’attaquant français. Serge Letchimy, dans ce courrier rendu public, fait ainsi référence à un message en particulier sur Twitter. Un twitto qui a emprunté un nom pour créer un compte, a choqué par l’incroyable violence de ses propos. 

« Des propos injurieux, racistes et d'une violence inouïe ont été publiés sur Twitter, à l'encontre de Kylian Mbappé, provenant d'un certain Christophe J.  : « Kylian Mbappé, ce sale nègre mérite de se prendre une centaine de coups de fouet et de se faire revendre en Lybie. Ce negro ne mérite pas la République française. Direction le Cameroun ou les champs de coton…». Même si ce compte Twitter a été désactivé, après que le post ait fait le tour des réseaux sociaux, aujourd'hui il est hors de question de laisser passer ce type de propos haineux qui doit, de manière systématique, appeler à l’interpellation de leurs auteurs d'autant que la loi française, heureusement, condamne ce type de discours haineux sur la toile », a ainsi prévenu, via France TV, le député de la Martinique dans un courrier rendu public, qui espère que la justice fera son travail dans cette affaire, alors que l’internaute en question a rapidement désactivé son faux compte en voyant la dimension politique que prenait son message.