L1 : PSG-OM, le gouvernement débarque dans le Classique

L1 : PSG-OM, le gouvernement débarque dans le Classique

Photo Icon Sport

Le comportement des supporters parisiens et marseillais, avant et après le Classique, a révolté les figures politiques françaises.

Le Classique PSG-OM (0-1) était bouillant dans tous les sens du terme ce dimanche soir au Parc des Princes. Une tension électrique entre les joueurs, mais également des banderoles dénigrantes réalisées par les supporters parisiens en amont de ce choc. « PSG-OM : 9 ans de sodomie en bande organisée » ou encore « Dimitri, la seule chose que tu as soulevée, c’est Ludivine » pouvait-on lire sur ces bannières pointant du doigt la domination parisienne sur l’OM ces dernières années et le palmarès de Dimitri Payet. Au lendemain de la rencontre, la ministre déléguée aux sports, Roxana Maracineanu, a fermement condamné ces provocations des fans du PSG. « C’est triste, j’ai complètement été choquée de l’extérieur. Je trouve ça honteux. Je suis indignée par ce genre de comportement », rapportait-elle.

Et elle n’est pas la seule ministre à s’être plainte des actes des supporters. Gérald Darmanin a, lui, été désagréablement surpris du comportement des fans olympiens, qui ont célébré en nombre la victoire de leur équipe. Amassés dans les rues, ils étaient très peu à porter un masque en ces temps marqués par la pandémie de Covid-19. « On ne peut que condamner les images que nous voyons », s’est-il exprimé sur le plateau de LCI, d’autant que Marseille est l’une des villes où le coronavirus circule le plus comme le soulignait la semaine dernière le Premier ministre, Jean Castex. Des polémiques et très peu de faits liés proprement au football, voilà ce qui ressort de ce match à la saveur si particulière.