Kylian Mbappé répond au Real Madrid, c'est cash !

Kylian Mbappé répond au Real Madrid, c'est cash !

Incendié en Espagne pour avoir choisi de rester au PSG l'été dernier, Kylian Mbappé a pris la parole pour expliquer son choix et souligner que l'argent du Qatar n'avait pas pesé dans sa décision. 

Destiné à rejoindre le Real Madrid depuis des années, Kylian Mbappé a toujours snobé le géant espagnol. Ce fut encore le cas à la surprise générale l’été dernier, quand il a décidé de prolonger son contrat avec le Paris Saint-Germain alors qu’il devait signer pour zéro euro à la Maison Blanche. Une vraie claque pour les supporters madrilènes, qui n’avaient pas vu le coup venir. En revanche, pour Kylian Mbappé, c’était le résultat d’un forcing énorme, et pas uniquement de la part du PSG. L’attaquant parisien a reconnu avoir été ‘harcelé’ par Emmanuel Macron pour continuer l’aventure dans la capitale. Une parole qui a forcément du poids, comme l’a reconnu le prodige de Bondy. 

Le forcing de Macron pour Mbappé

« Il y a eu quelques appels. C’était en décembre, janvier, février, mars… Il (Emmanuel Macron) m’a appelé pour me dire : ’je sais que tu veux partir. Je veux te dire que tu es aussi important en France. Je ne veux pas que tu partes. Tu as la possibilité d’écrire l’histoire ici. Tout le monde t’aime’. J’ai répondu que j’appréciais, parce que c’était vraiment fou. Le président vous appelle et veut que vous restiez », a reconnu Kylian Mbappé dans Sports Illustrated. Cet entretien réalisé avec le prestigieux média américain lui a aussi permis d’évoquer un point crucial, celui de sa motivation à continuer l’aventure au PSG alors que le Real Madrid lui ouvrait grand les portes. 

De l’extérieur, le choix parait pourtant évident avec la possibilité de rejoindre le champion d’Europe en titre et le club le plus titré de l’histoire. Mais Kylian Mbappé a décidé de rester dans le club de sa ville, et il s’en explique. Le fait qu’il y ait un énorme défi à faire gagner le PSG l’a motivé comme jamais. « À Paris, la page est totalement blanche. Quelle opportunité ! Il faut penser différemment. Bien sûr, c’était plus facile d’aller à Madrid. Mais j’ai cette ambition. Je suis français. Je suis un enfant de Paris, et gagner à Paris, c’est quelque chose de vraiment spécial - vraiment spécial. Cela inscrit votre nom dans l’histoire de votre pays pour la vie », a souligné le numéro 7 parisien, qui en profite également pour répondre aux critiques venues d’Espagne. 

L'Espagne l'a encore très mauvaise

Pour Florentino Pérez, patron du Real Madrid, et Javier Tebas, président de la Ligue espagnole, c’est uniquement l’argent du Qatar et du PSG qui ont fait pencher la balance. Mais Kylian Mbappé a déjà répondu à cela, expliquant que, au Real ou à Paris, il aurait de toute façon touché un salaire copieux et qu’il préférait donc, alors qu’il n’a que 23 ans, relever le défi d’essayer de mettre Paris sur le toit de l’Europe. Un message qui ravira les Parisiens et les Français, conscients qu’ils peuvent profiter pour encore quelques années du prodige du football tricolore.