Enorme claque au mercato, le PSG en panique !

Enorme claque au mercato, le PSG en panique !

Très confiant au début de la journée de jeudi au point d'envoyer un avion pour aller chercher Milan Skriniar, le PSG n'a pas réussi à faire plier l'Inter Milan. Les conséquences sont sérieuses à tous les niveaux au sein du club parisien. 

En trois mois de mercato, le PSG n’a pas pu atteindre son premier objectif. Avec l’arrivée de Christophe Galtier, le champion de France avait en effet le désir d’évoluer avec une défense à trois centraux. C’est le cas actuellement avec Sergio Ramos, Presnel Kimpembe et Marquinhos. Mais derrière, Christophe Galtier a toujours fait savoir qu’il trouvait son effectif trop juste. Danilo Pereira, milieu de terrain de formation, peut rendre service derrière mais il n’y a pas forcément ses marques. Nordi Mukiele peut aussi être sollicité dans l’axe, mais son vrai poste est celui de latéral droit. Derrière ces deux joueurs, personne ne peut concurrencer le trio de titulaires, ce qui a le don d’inquiéter le technicien parisien. 

En effet, Luis Campos avait ciblé l’arrivée de Milan Skriniar comme prioritaire pour cet été, et il était persuadé que le forcing effectué dans les dernières heures du mercato suffirait à faire la différence. La preuve, Le Parisien le révèle, Nasser Al-Khelaïfi avait fait envoyer un jet privé pour ramener le joueur slovaque rapidement à Paris dès que l’accord serait trouvé. Mais l’avion est resté en Lombardie sans jamais prendre le joueur de l’Inter Milan à son bord. Le PSG a eu beau rehausser légèrement son offre à 65 millions d’euros, cela n’a pas forcé le club italien à vendre son défenseur central, malgré le risque qu’il parte pour zéro euro dans un an. Et derrière Skriniar, entre la confiance parisienne et le fait que Luis Campos le voulait plus que tout, aucun plan B n’a été activé sérieusement. 

Skriniar ou rien, le PSG s'est planté

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Ceci a le don de laisser le PSG sans une recrue défensive. Christophe Galtier l’avait pourtant plusieurs fois répété, il misait énormément sur l’arrivée de Skriniar ou d’un autre défenseur de haut vol pour posséder un effectif complet. Et la conséquence de cette situation n’est pas anodine. Ainsi, le secteur sportif se penche dès la fin de ce mercato sur la possibilité de travailler d’autres systèmes de manière plus poussée, afin d’éviter de se retrouver dans un schéma impossible à respecter en cas de blessures ou suspensions. Pourtant, le système en 3-4-3 a jusqu’à présent donné de sérieuses garanties au PSG, et cela semble convenir à l’ensemble de l’effectif. Notamment offensivement où Neymar, Messi et Mbappé doivent travailler, mais sont également protégés par une base arrière plus solide et nombreuse. 

Antero Henrique viré en septembre ?

Résultat, même si tout ne peut pas être mis sur un seul homme, le retour d’Antero Henrique a été très mal vécu par Luis Campos et Christophe Galtier qui estime que le Portugais, resté très proche des dirigeants qataris, n’a pas réussi les missions qui lui avaient été confiées. Henrique pourrait donc subir les foudres et être démis de ses fonctions par Nasser Al-Khelaïfi, qui avait surtout fait appel à lui pour les ventes au mercato. Mais cela n’a pas empêché le Portugais de travailler en coulisses pour faire venir Marcus Rashford par exemple. Et au final, l’échec Milan Skriniar pourrait bien laisser de grosses traces, tant Le Parisien répète que Galtier n’est pas satisfait par ce mercato par rapport à ses demandes et ce qu’il voulait mettre en place.