Ekitike c’est 40 millions, le PSG s'etouffe !

Ekitike c’est 40 millions, le PSG s'etouffe !

Icon Sport

Selon certaines indiscrétions, le Paris Saint-Germain est très attentif à la progression de l’attaquant de Reims, Hugo Ekitike.

En manque de pur avant-centre dans son effectif, le PSG pourrait vendre Mauro Icardi cet hiver ou l’été prochain. Tandis que Kylian Mbappé, en fin de contrat en juin prochain, est également un candidat au départ, le Paris Saint-Germain va devoir rebâtir une bonne partie de sa ligne d’attaque dans six mois. Lionel Messi et Neymar seront -sauf grosse surprise- toujours là, mais qui accompagnera le Brésilien et l’Argentin ? Selon plusieurs indiscrétions, le Paris SG apprécie Hugo Ekitike, auteur d’un début de saison surprenant avec le Stade de Reims. Mais à en croire Foot Mercato, le club champenois se montre déjà très gourmand avec son attaquant de 18 ans puisque le média dévoile que le président rémois Jean-Pierre Caillot a fixé le prix d’Hugo Ekitike à 40 millions d’euros.

Le PSG surveille Ekitike, Chelsea aussi

Un tarif forcément dissuasif pour les clubs intéressés même si en Premier League, certaines écuries n’hésitent pas à investir de telles sommes sur des attaquants prometteurs. C’est d’ailleurs en Angleterre que se situent les principaux courtisans d’Hugo Ekitike car outre le PSG, de nombreux clubs britanniques sont sur les rangs. Ces derniers jours, c’est l’intérêt de Newcastle qui avait été très médiatisé avec une possible offre à hauteur de 35 millions d’euros de la part des Magpies. Selon les informations de Foot Mercato, un club d’un tout autre calibre s’est également penché sur le dossier, il s’agit de Chelsea. Pour l’instant, les Blues de Thomas Tuchel n’ont pas soumis la moindre proposition à Reims pour Hugo Ekitike, mais l’entraîneur de Chelsea est très attentif à la Ligue 1 et a véritablement flashé sur le buteur de Reims. En cas de départ de Timo Werner ou de Romelu Lukaku l’été prochain, le club londonien pourrait ainsi fondre sur Hugo Ekitike. Et soumettre à Reims une offre à la hauteur des exigences du président Jean-Pierre Caillot. Le PSG est donc prévenu, le prix du buteur champenois a gonflé et ses courtisans sont de plus en plus prestigieux…