Coronavirus : Pierre Ménès sidéré par la poisse du PSG

Coronavirus : Pierre Ménès sidéré par la poisse du PSG

Photo Icon Sport

Présent en conférence de presse dimanche soir, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué que tous les rassemblements de plus de 1000 personnes étaient désormais interdits en France. Une mesure qui concerne directement le monde du football et le Paris Saint-Germain…

Et pour cause, le PSG met tout en œuvre depuis plusieurs jours pour que son choc européen face au Borussia Dortmund, en huitième de finale retour de la Ligue des Champions mercredi soir, se dispute en présence des supporters parisiens au Parc des Princes. Sauf improbable retournement de situation, la direction parisienne n’obtiendra pas gain de cause. Un véritable coup dur pour les partenaires de Neymar et de Kylian Mbappé dans l’optique d’une qualification. Et ce n’est pas Pierre Ménès qui va dire le contraire, lui qui a qualifié de catastrophe pour le PSG cette décision d’ordre sanitaire.

« La nouvelle est tombée dans la soirée (de dimanche) : les rassemblements de plus de mille personnes sont désormais interdits en France. Ce qui veut dire que le match PSG-Dortmund - mais pas seulement - est menacé. Une réunion va avoir lieu à la Ligue lundi matin, peut-être que la prochaine journée sera à huis clos. Pour Paris, il est évident que ce serait une catastrophe parce que dominer une équipe du niveau de Dortmund dans un stade où on entend les mouches voler constituerait un vrai désavantage. Cela confirme comme je l’ai dit au CFC, que le PSG est le club le plus poissard d’Europe » a indiqué, un brin désabusé par la situation, le journaliste de Canal Plus sur son blog. Reste que, même sans le soutien de ses supporters, le Paris Saint-Germain peut toujours légitimement ambitionné de renverser le Borussia Dortmund après la défaite 2-1 au match aller en Allemagne, au Signal Iduna Park.