Aurier : « Si le PSG me recrute »

Aurier : « Si le PSG me recrute »

Photo Icon Sport

Après le transfert express de David Luiz en provenance de Chelsea, le PSG avance beaucoup plus prudemment pour le reste de son marché des transferts. Le fair-play financier pourrait être un frein à son appétit, même si pour le moment, c’est silence radio. Régulièrement annoncé comme la prochaine recrue du club parisien, Serge Aurier essaye de prendre cette période délicate avec philosophie, lui qui a repris sans broncher les entrainements avec Toulouse, et sait que son nom est murmuré avec insistance du côté du PSG. Un défi qu’il relèverait avec plaisir, même s’il reconnaît que pour l’heure, ce n’est pas allé beaucoup plus loin que la prise de contact et qu'un accord entre les deux formations n'est pas encore trouvé. 

« C’est vrai qu’il y a des contacts. Les discussions sont en court mais je ne peux pas en dire plus. Il revient aux deux clubs de s’entendre. Je pense qu’il y a quelque chose à faire à Paris. Si j’y vais, bien sûr. C’est une équipe avec de grosses individualités et un bon collectif. Sur le plan européen, elle fait également des choses très intéressantes depuis l’arrivée des Qataris. C’est important pour Paris d’être à ce niveau de jeu. Ça attire forcement… Et c’est aussi un gros challenge pour tous les joueurs qui y sont. Il faut réussir à chaque match de Ligue 1. a concurrence existe partout. Quand je suis arrivé à Toulouse, j’ai dû batailler dur pour m’imposer. Que ce soit à Paris ou ailleurs, ce sera toujours avec la même envie, le même enthousiasme que je rentrerai sur le terrain. Je suis un mec qui aime la concurrence. J’ai eu des entraîneurs qui m’ont enseigné la combativité. J’ai été formé dans ce moule. Et je continue d'apprendre et de m’aguerrir. C’est mon défi. Si le PSG me recrute, ce sera la même chose, j'essaierai d’aller de l’avant et de donner le maximum », a confié l’international ivoirien au site de France Football. Mais pour l’heure, que ce soit au niveau de son marché des transferts ou d’un accord à trouver avec Toulouse, la venue de Serge Aurier est à ranger au rayon des « probables » dans ce marché des transferts.