Aulas et l’OL misent sur le « complexe de supériorité » du PSG

Aulas et l’OL misent sur le « complexe de supériorité » du PSG

Photo Icon Sport

Une semaine après leur passe d’armes à distance qui avait fait suite à la victoire du PSG sur l’OL (1-0), Leonardo et Jean-Michel Aulas vont tenter de couper un peu pendant les fêtes de Noël et du Nouvel An. Néanmoins, le président lyonnais a tenu à avoir le dernier mot lorsque, interrogé par Canal +, il est revenu sur le jeu des petites phrases auquel il s’est livré avec le directeur sportif parisien. Et bien évidemment, Aulas n’a pas pu s’empêcher de glisser un bon mot pour conclure sur le pouvoir financier énorme du club de la capitale, et l’excès de confiance qu’il pourrait provoquer chez ses dirigeants et ses joueurs. 

« Leonardo a beaucoup d’avantages sur moi. J’ai bien compris que c’était important d’avoir été joueur pour être dirigeant de club. Mais je lui souhaite un joyeux Noël et je lui rappelle que ce n’est pas toujours le meilleur ou celui qui a complexe de supériorité qui gagne », a ainsi livré le président de l’Olympique Lyonnais, dont le club est premier à égalité avec le PSG, malgré sa récente défaite au Parc des Princes, à l’issue de la phase aller au championnat de France.