Affaire Hamraoui : Une décision inévitable au PSG

Affaire Hamraoui : Une décision inévitable au PSG

La saison de l’équipe féminine du PSG restera marquée par l’agression de Kheira Hamraoui, frappée volontairement aux jambes alors qu’elle rentrait d’un diner avec plusieurs de ses coéquipiers.

Toute la lumière n’a pas encore été faite sur cette affaire, loin de là. Aminata Diallo, soupçonnée en premier lieu par les enquêteurs, a été victime de l’emballement médiatique de sa garde à vue prolongée. L’affaire est ensuite partie dans tous les sens, avec un intermédiaire lyonnais déjà emprisonné, et l’histoire de l’adultère d’Eric Abidal, qui aurait entretenu une relation avec Hamraoui quand la joueuse du PSG évoluait au FC Barcelone, où le dirigeant exerçait. Difficile avec cette enquête en cours de se concentrer sur le sportif, et pourtant, les deux joueuses marquées par l’attention médiatique que sont Hamraoui et Diallo ont repris l’entrainement. Mais le coeur n’y est plus et dans le vestiaire du PSG, l’ambiance est pesante. Les soupçons des uns et des autres, les rancoeurs et les camps qui ont découlé de cette affaire plombent le groupe, qui a du mal à travailler sereinement. 

Hamraoui sur le départ du PSG ?

Selon L’Equipe, le retour à la normale est impossible pour le reste de la saison. Les dirigeants du Paris SG veulent prendre le temps avant de remettre les deux joueuses dans l’effectif, et ils pourraient même attendre le plus longtemps possible. Le quotidien sportif affirme que conserver les deux joueuses semble très difficile, et un départ express pourrait donc avoir lieu au mercato en janvier, histoire de ne pas laisser s’envenimer la situation. Victime de cette agression, Hamraoui aurait beaucoup de mal à faire à nouveau confiance à ses coéquipières, certains soupçons à ses yeux n’étant pas tout à fait levés. Pas de quoi aller vers un retour au calme, et la milieu de terrain de l’équipe de France pourrait donc être incitée à tenter un nouveau défi sportif dans un autre environnement à la mi-saison.