Affaire Hamraoui-Diallo : Pierre Ménès lâche un scoop

Affaire Hamraoui-Diallo : Pierre Ménès lâche un scoop

Alors qu’Aminata Diallo a été libérée par la police après avoir été interrogée dans le cadre de l'enquête de l’agression de Kheira Hamraoui, la milieu du PSG a été défendue par… Pierre Ménès.

Ce vendredi, au lendemain de la levée de sa garde à vue, Aminata Diallo n’était pas présente à l’entraînement du PSG dirigé par Didier Ollé-Nicolle, comme Kheira Hamraoui d’ailleurs. Il faut dire que les deux joueuses parisiennes ont traversé des moments difficiles ces derniers jours. Une semaine après l’agression de l’ancienne joueuse du Barça, Hamraoui et Diallo ont été confrontées par la procureure de la République de Versailles jeudi. Pointée du doigt par certains, Diallo conteste les accusations de sa coéquipière. Parole de son avocat : « Aminata Diallo déplore la mise en scène parfaitement artificielle d'une rivalité entre elle et Kheira Hamraoui qui justifierait qu'elle s'en soit prise à sa coéquipière. Cette théorie ne correspond en rien à la véritable nature de leur relation ». Une thèse validée par la justice, vu qu’aucune charge n’a été retenue contre elle. 

Pierre Ménès : « On s'oriente plus sur une affaire privée »

Pas de quoi étonner Pierre Ménès, pour qui Diallo est complètement innocente dans cette affaire. « Au sujet de la garde à vue d'Aminata Diallo, les officiers de la pj sont convaincus de son innocence. La piste de la rivalité sportive est totalement écartée. On s'oriente plus sur une affaire privée. Ne jamais parler trop vite », a lancé, sur Twitter, l’ancien journaliste de Canal+, qui estime donc que Diallo a été jetée en pâture par certains médias. Difficile de dire le contraire, puisque Diallo a pratiquement été considérée comme la responsable d’une partie de la violente agression subie par Hamraoui. Autant dire que la présomption d'innocence a trop facilement été bafouée dans cette histoire, qui est donc loin de connaître sa conclusion tant les circonstances de l’agression sont encore floues…