Affaire Hamraoui-Diallo : Le PSG demande le report du match face à l'OL

Affaire Hamraoui-Diallo : Le PSG demande le report du match face à l'OL

Icon Sport

Dans un contexte particulier après l’agression de Kheira Hamraoui, le Paris Saint-Germain a pris des mesures pour protéger ses joueuses. Ce vendredi, au lendemain de la libération d’Aminata Diallo suite à sa garde à vue, la sécurité a été renforcée pour l’entraînement des Parisiennes.

L’équipe féminine du Paris Saint-Germain se serait bien passée d’une telle affaire, qui plus est avant l’un des matchs les plus importants de sa saison. Dimanche soir, les Parisiennes seront opposées à l’Olympique Lyonnais avec qui elles partagent la tête du championnat. Une rencontre préparée en plein scandale après l’agression de Kheira Hamraoui jeudi dernier. Autant dire que les joueuses du club de la capitale sont très sollicitées. D’où les mesures prises par la direction qui a renforcé la sécurité pour l’entraînement de ce vendredi à Bougival.

Le PSG protège ses joueuses

Selon les informations de la radio RMC, une dizaine d’agents ont été placés à l’entrée du centre d’entraînement pour accueillir les voitures des joueuses. Ces agents se sont également assurés que les journalistes présents ne s’approchent pas trop. Il était donc impossible de les interroger ou de connaître leur état d’esprit. Une manière pour le Paris Saint-Germain de protéger son groupe et de lui permettre de rester focalisé sur le choc à venir. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le club francilien a annulé la conférence de presse prévue ce vendredi, avant d’organiser sa séance d’entraînement à huis clos.

Il faudra se contenter du communiqué dans lequel le club « prend acte de la remise en liberté d’Aminata Diallo a l’issue de sa garde à vue » jeudi, une semaine après les faits. Rappelons que Kheira Hamraoui, en voiture avec Aminata Diallo, a été agressée à coups de bar de fer, principalement au niveau des jambes. Suspectée, sa coéquipière et concurrente a été entendue par la police qui poursuit son enquête notamment orientée vers un homme incarcéré à Lyon-Corbas, et peut-être à l’origine d’appels malveillants auprès de plusieurs Parisiennes.

Le PSG demande à reporter le match

En attendant, le match phare du week-end face à l'OL pourrait être reporté. Le PSG en a fait la demande selon L'Equipe, estimant que ses joueuses n'étaient pas en état psychologique de jouer cette rencontre. La rencontre étant prévue dimanche, la réponse de la FFF devrait intervenir très rapidement.