Affaire Diallo-Hamraoui : Deux gardes à vue levées

Affaire Diallo-Hamraoui : Deux gardes à vue levées

Impliquée dans l’affaire de l'agression de Kheira Hamraoui, la joueuse du Paris Saint-Germain Aminata Diallo a été relâchée par la police ce jeudi après-midi.

Depuis quelques heures, le football féminin est dans la tourmente. Puisqu’hormis l’histoire de match truqué qui a touché la D1 ces derniers jours, deux joueuses de l’équipe de France sont impliquées dans une sombre affaire. En effet, depuis la semaine dernière et l'agression subie par Kheira Hamraoui à coups de barre de fer, Aminata Diallo est dans la tourmente. Vu que selon les premières rumeurs, la milieu du PSG aurait pu être impliquée dans cette attaque, sur fond de rivalité sportive. En garde à vue depuis mercredi matin, la joueuse de 26 ans a finalement été libérée par le parquet de Versailles ce jeudi en fin d’après-midi. 

Aminata Diallo est libre

En effet, selon L’Equipe, la garde à vue de Diallo a été levée après son audition dans les locaux de la police judiciaire. Même sort pour cet homme de 34 ans, décrit comme une connaissance de Diallo, qui est lui aussi sorti de garde à vue il y a quelques heures. Au final, aucune charge n’a pu être retenue. « Il n'y a pas de charge suffisante en l'état pour requérir une mise en examen. L'enquête se poursuit », explique une source judiciaire, qui sait que cette affaire Hamraoui est loin d’être terminée… 

Quoi qu’il en soit, le PSG a rapidement réagi après la remise en liberté de Diallo. « Le Paris Saint-Germain prend acte de la remise en liberté d'Aminata Diallo à l'issue de sa garde à vue. Le Club reste aux côtés de ses joueuses pour leur permettre de surmonter cette épreuve et retrouver rapidement de la sérénité. Le Paris Saint-Germain réitère sa confiance dans la justice pour faire toute la lumière sur les événements. Le Club remercie chacun de faire preuve de retenue, de respecter la présomption d'innocence et l'intimité de l'équipe », a expliqué, dans un communiqué, le PSG, qui se serait bien passé de cette affaire extra-sportive...