Abdou Diallo, le PSG sort les griffes !

Abdou Diallo, le PSG sort les griffes !

Icon Sport

Sur la liste des transferts au PSG lors de ce mercato hivernal, Abdou Diallo est ciblé par l’AC Milan.

Désireux de vendre pour près de 100 millions d’euros au mois de janvier, le Paris Saint-Germain a dressé une longue liste de joueurs indésirables. Julian Draxler, Layvin Kurzawa ou encore Thilo Kehrer en font partie, au même titre que l’international sénégalais Abdou Diallo. Et l’ex-défenseur du Borussia Dortmund est peut-être le joueur qui aura le moins de mal à trouver un point de chute prestigieux. En effet, Abdou Diallo est ciblé par l’AC Milan, qui cherche un défenseur central de haut niveau pour combler l’absence de son capitaine Simon Kjaer, victime d’une rupture des ligaments croisés. Les dirigeants milanais ont d’ores et déjà contacté leurs homologues parisiens pour prendre la température, sans pour autant soumettre une première offre pour recruter Abdou Diallo. Les premières discussions ont été positives mais selon Fabrizio Romano, il est hors de question pour le PSG de brader Diallo.

25 ME au minimum, le PSG fixe les règles

Certes, l’ancien défenseur du Borussia Dortmund n’est pas un premier choix aux yeux de Mauricio Pochettino. Au poste de latéral gauche, il est derrière Bernat et Nuno Mendes tandis que dans l’axe, Kimpembe, Sergio Ramos et Kimpembe sont devant lui. Mais au contraire de Kurzawa ou encore de Kehrer, l’international sénégalais n’est pas pestiféré au PSG. Ainsi, le club de la capitale ne le vendra pas à n’importe quel prix puisque Fabrizio Romano explique que le tarif d’Abdou Diallo a été fixé entre 25 et 30 millions d’euros par la direction du Paris Saint-Germain. Dans l’idéal, le vice-champion de France en titre aimerait récupérer sa mise, soit 32 millions d’euros, le montant de son transfert entre le Borussia Dortmund et le PSG. En cette période de crise sanitaire, l’AC Milan sera-t-il en mesure de payer une telle somme ? La question se pose mais le Paris SG veillera à ne pas transiger sur le prix avec un joueur à fort potentiel, sous contrat jusqu’en juin 2024.