TV : OL TV débarque sur Prime Vidéo, oui mais...

TV : OL TV débarque sur Prime Vidéo, oui mais...

Icon Sport

Mise à l'écart par Canal+, OL TV va retrouver de la visibilité puisque la chaine de l'Olympique Lyonnais est proche de débarquer sur Amazon Prime Video. Cependant, il n'y a pas de miracle.

Depuis un an, les supporters de l’Olympique Lyonnais doivent payer un abonnement à OLPlay, le média de leur club préféré, lequel a disparu de l’offre « sports » de MyCanal, et forcément cela a été un rude coup. Du côté de l’OL, suite à ce départ de Canal+, près de 10 salariés ont été limogés, et la grille du média 100% a été repensée pour tenir compte de ce changement radical et brutal. Mais, selon L’Equipe Magazine, OLPlay pourrait retrouver un peu de visibilité, ou du moins réapparaître chez un partenaire majeur. En effet, dès ce mois de décembre, la chaîne du club de Jean-Michel Aulas sera intégrée à Prime Video, le diffuseur de 80% de la Ligue 1 cette saison. Une décision qui fait suite à un accord du même type avec SFR. Cependant, pas de miracle, OLPlay ne sera pas offert aux détenteurs du Pass Ligue 1. Fidèle à son modèle économique, l’Olympique Lyonnais réclamera 4,99 euros par mois à ceux qui voudront regarder la chaîne.

OL Play gratuit, même pas en rêve sur Amazon

Du côté de l’Olympique Lyonnais, on est persuadé qu’en conservant ce statut de média payant, on est dans le vrai. « Cette année, en mettant bout à bout nos revenus OTT (Ndlr : Over-The-Top, service indépendant d’un opérateur télé ou de téléphonie) et de distribution, on va très largement gagner mieux notre vie qu’à l’époque où on était avec Canal+. Nos chiffres d’audience sont fortement en hausse (…) Aux meilleurs jours de notre distribution historique, on avait une base accessible de 10 millions de foyers, désormais on s’adressera à 22 ou 23 millions », explique Harry Moyal, directeur général adjoint d’OL Groupe dans l’hebdo sportif. OLPlay sera donc visible par plus de monde...du moins pour ceux qui acceptent de payer, que ce soir sur Prime Video ou ailleurs.