Révolution à l'OL, ça va être énorme !

Révolution à l'OL, ça va être énorme !

Icon Sport

La saison n’est pas encore officiellement terminée pour l’Olympique Lyonnais, qui doit jouer une ultime rencontre face à Clermont samedi prochain, mais les dés sont déjà jetés.

L’OL ne va remplir aucun de ses objectifs : ni remporter un titre, ni une victoire européenne de prestige, ni une place en Ligue des Champions pour la saison prochaine. La déception est au rendez-vous et Jean-Michel Aulas semble l’avoir compris en annonçant de sévères changement. Quitte à avoir des résultats décevants, autant oublier les stars surpayés et faire confiance aux jeunes, comme cela avait été le cas avec la génération Tolisso, Lacazette, Umtiti et Fékir. Le centre de formation regorge de talents, mais les supporters ont trop souvent eu l’occasion de regretter qu’un joueur quitte très jeune l’OL pour aller exploser ailleurs, faute de place. De la place, les dirigeants lyonnais comptent bien en faire désarmais, et de manière plutôt virile. Plusieurs cadres du club sont ainsi invités à se trouver un nouveau point de chute pendant l’été, et cette fois-ci, l’OL a décidé de ne plus prendre de pincettes. 

Aouar, Boateng et Paqueta en départs de luxe

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

Selon Foot Mercato, le grand ménage aura bien lieu, même si le passé a déjà permis de démontrer qu’il n’était pas facile de quitter le confort lyonnais. Il y a tout d’abord des joueurs qui sont littéralement poussés vers la sortie. Jason Denayer arrivant en fin de contrat, la question ne se pose pas pour le Belge. Mais concernant Jérôme Boateng et Thiago Mendes, c’est une vente à tout prix qui doit avoir lieu. Car peu importe si Peter Bosz reste en place ou pas en fin de saison, l’OL ne compte plus sur l’Allemand, sur la pente descendante et très décevant, ni sur le Brésilien, qui a rendu des services mais demeure trop irrégulier. Au milieu, tout va être à reconstruite autour de Maxence Caqueret, puisque, comme Emerson en défense, Tanguy Ndombele ne sera pas conservé après son prêt et repartira à Tottenham. Enfin, l’OL mise sur deux ventes majeures, Lucas Paqueta dont il espère tirer 60 millions d’euros, et Houssem Aouar qui possède un bon de sortie depuis 2020, et est invité à l’utiliser. 

Lepenant symbole du nouveau mercato de l'OL

De quoi effectuer de belles ventes sans forcément que cela ne soit compensé par de gros achats. Faire venir des joueurs en devenir comme Johan Lepenant (SM Caen) pour préparer l’avenir fait partie de la nouvelle stratégie de l’OL, qui a aussi bien l’intention de mettre en avant les jeunes de son centre de formation. Un bon moyen de récupérer l’adhésion des supporters, mais aussi d’économiser fortement pour un club dont les échecs sportifs ont mise les finances dans le rouge.