OL : Valbuena et Aulas, de la haine à l'amour

OL : Valbuena et Aulas, de la haine à l'amour

Pas tendre avec l’ancien président marseillais Jacques-Henri Eyraud, Mathieu Valbuena se montre beaucoup plus élogieux lorsqu’il évoque le travail de Jean-Michel Aulas. Pourtant, le milieu offensif n’a pas toujours été fan du patron lyonnais.

Depuis la publication du communiqué de Frank McCourt vendredi soir, peu sont ceux qui regrettent le choix fort du propriétaire de l’Olympique de Marseille. Tous les amoureux du vice-champion de France sont ravis de voir Pablo Longoria remplacer Jacques-Henri Eyraud au poste de président. Et ce n’est pas Mathieu Valbuena qui s’en plaindra.

« A un moment, Jacques-Henri Eyraud a manqué énormément de respect avec ses déclarations, a critiqué l’ancien Phocéen dans L’Equipe. Dire qui y a trop de gens marseillais dans le club, etc. Ce n'est pas possible. C'est une vraie colère, un ras le bol. » Le milieu offensif de l’Olympiakos a une nette préférence pour la communication de Jean-Michel Aulas. Et ce même s’il n’était pas fan du patron rhodanien à son arrivée chez les Gones.

« Le meilleur président de France »

« Avant de le connaître, Jean-Michel Aulas, ce n'était pas ma tasse de thé, a reconnu Valbuena. On se dit qu'il parle beaucoup mais j'ai rencontré une très belle personne humainement. J'ai un profond respect pour lui. C'est de loin le meilleur président de France. Des fois, on se dit qu'il pourrait prendre de la hauteur avec ses tweets mais il défend toujours son club. Avec ses joueurs, il a toujours des mots forts mais dit de manière calme. Il prend la pression sur lui, il a su aussi mettre en avant le foot féminin. » En résumé, il n’y avait pas photo entre JHE et JMA.