OL : Un cadre savait que ça serait dur, mais pas à ce point

OL : Un cadre savait que ça serait dur, mais pas à ce point

Photo Icon Sport

Après une première partie de saison complètement manquée, l’Olympique Lyonnais tente de redresser la barre dans la dernière compétition qui lui reste : le championnat. Finir sur le podium est désormais l’ultime objectif des Rhodaniens, qui ne sont, malgré l’irrégularité chronique de l’équipe, pas loin de la troisième place occupée par Nice. Mais d’une année sur l’autre, l’état d’esprit a beaucoup changé dans le vestiaire lyonnais, et si Hubert Fournier en a fait les frais, Samuel Umtiti reconnaît que chacun a sa part de responsabilités. Les attentes énormes créées par l’exercice précédent, les nouveaux contrats et le recrutement ont fait que l’insouciance n’est plus là estime le défenseur central de l’OL.

« C'est certain. On a moins d'insouciance. On savait que ça allait être plus compliqué avec des matches tous les trois jours, ça a changé des choses. On a eu du mal à s'adapter à ce changement. On a pris du retard. Cette année, on était plus attendu. L'an dernier, on jouait, on avait zéro pression. Personne ne s'attendait à ce qu'on termine deuxième et on prenait du plaisir. Mais le plaisir est revenu depuis janvier. On a évolué, on s'est remis en question », a assuré sur Eurosport un Samuel Umtiti persuadé que la digestion du changement de statut est terminée, et que tout est remis en ordre pour une fin de saison positive.