OL : Tolisso blessé, Lyon refuse de paniquer

OL : Tolisso blessé, Lyon refuse de paniquer

Icon Sport

Souffrant de fatigue musculaire, Corentin Tolisso ne sera pas du déplacement qu'effectue l'Olympique Lyonnais en Belgique et sa présence aux Pays-Bas est incertaine. Peter Bosz ne panique pas, mais forcément cela le perturbe.

De retour à l’Olympique Lyonnais après avoir été laissé libre par le Bayern Munich, Corentin Tolisso rêvait probablement de faire un come-back plus spectaculaire. En effet, le milieu de terrain de 27 ans est au repos depuis un peu plus d’une semaine, et il n’a pas joué une seule seconde des différents matchs de préparation disputés par l’OL. De même, il n’est pas en Belgique avec ses coéquipiers pour les deux rencontres amicales jouées ce samedi contre Anderlecht (15h et 20h), 36 joueurs ayant été retenus par Peter Bosz à cette occasion. Souffrant d’un souci musculaire au mollet, Corentin Tolisso a encore besoin de récupérer. Mais forcément, compte tenu des soucis récurrents qu’il a connus avec le Bayern Munich, certains commencent à s’inquiéter et se demandent si les dirigeants du club allemand n’ont pas laissé libre l’international tricolore pour cela. Une question que ne se pose pas Jean-Michel, et encore moins son entraîneur néerlandais. Cependant, comme l’explique Le Progrès, du côté de l’OL on sait que cela n’aide pas à la préparation de la saison.

Peter Bosz a vraiment besoin de Corentin Tolisso

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Corentin (@corentintolisso)

Comme l’explique Christian Lanier, l’Olympique Lyonnais doit s’adapter à cette situation, et s’il n’y a aucune raison de durablement s’inquiéter pour Corentin Tolisso, forcément il y a une forme d’attente qui se développe, car dans le même temps Johann Lepenant n’a lui pas traîné pour montrer sous le maillot de l’OL toutes les qualités qu’il avait déjà à Caen. « La préparation de Corentin Tolisso est effectivement retardée. Personne ne sait s’il sera en mesure de suivre le stage aux Pays-Bas (18 au 24 juillet). Mais dans tous les cas, il n’a pu réellement montrer à Peter Bosz à quel point son arrivée allait changer la vie de son équipe (...) Corentin Tolisso qui a des antécédents au niveau des blessures fait aussi l’objet d’une surveillance accrue. L’OL prendra donc le temps avec son milieu de terrain. L’heure n’est pas à l’inquiétude, mais à l’impatience. Car le dispositif voulu par le coach néerlandais impose de disposer d’un Tolisso en mode international », explique le journaliste. On verra contre Anderlecht si l'absence de l'expérimenté milieu de terrain français est déjà compensée ou si Peter Bosz doit encore patienter en espérant le retour rapide d'un des principaux renforts saisonniers.