OL : Thiago Mendes, le vrai point faible de Lyon ?

OL : Thiago Mendes, le vrai point faible de Lyon ?

Icon Sport

L'Olympique Lyonnais a pris six points sur six en Ligue 1 et le moral est donc au beau fixe du côté du Groupama Stadium. Cependant, il faut être réaliste et certains joueurs n'échappent pas aux critiques.

Repositionné dans un rôle de défenseur central par Peter Bosz, Thiago Mendes a prolongé en juin dernier son contrat jusqu’en 2025 avec l’Olympique Lyonnais. Et c’est peu dire que cela a été une énorme surprise, l’ancien Lillois ayant eu des rapports calamiteux avec les supporters de l’OL, lesquels ont longtemps voulu que ce dernier quitte le club. Mais l’entraîneur néerlandais a donné sa chance au joueur brésilien de 30 ans en le faisant reculer, et finalement tout s’est aplani. Désormais titulaire indiscutable, la faillite de Jérôme Boateng ayant il est vrai réduit la concurrence, Thiago Mendes a rendu une copie dans la moyenne contre Troyes. Et si Peter Bosz apprécie Thiago Mendes, certains journalistes ont, eux, des doutes sur le bien-fondé de cette prolongation accordée au joueur brésilien pour occuper le poste de défenseur central.

Thiago Mendes, la fausse bonne idée de Lyon

Au micro de RMC, Kevin Diaz a fait part de ses doutes, et l’ancien joueur n’a pas été le seul. « Peter Bosz aime bien Thiago Mendes, mais je ne comprends pas pourquoi l’Olympique Lyonnais l’a prolongé comme défenseur central. L’OL pouvait quand même aller chercher quelqu’un d’autre pour jouer à ce poste », lançait Kevin Diaz, vraiment pas emballé par le joueur brésilien et qui était bien vite rejoint par Daniel Riolo. « En milieu de terrain, ils ont plein de choix, et devant aussi ils peuvent varier un peu. Mais derrière, j’ai trouvé cela un peu faiblard. Thiago Mendes, s’il faut défendre en étant debout, très propre, sans salir le short, en faisant de belles passes et de belles relances, tu lui donnes un fauteuil, il va être tranquille. S’il faut aller au charbon parfois, ça va être un peu peu plus compliqué. Nettoyer le ballon, il sait faire, mais ce n’est pas un vrai vrai défenseur », lançait un Daniel Riolo pas convaincu par ce choix de l'OL.