OL : Thiago Mendes déchainé, Aulas lui fout la honte

OL : Thiago Mendes déchainé, Aulas lui fout la honte

Gros match de Thiago Mendes malgré la défaite face au PSG. Jean-Michel Aulas, patron de l'OL, en profite pour régler ses comptes avec Vincent Duluc. 

Comme face à Monaco, l’Olympique Lyonnais a réalisé un match intéressant contre le Paris Saint-Germain, mais c’est la défaite qui est finalement au bout du compte. La troisième en trois matchs. Si s’incliner 1-0 contre le PSG n’a rien de déshonorant, cela amène le club rhodanien vers la trêve internationale avec une chute au classement puisque l’OL n’est plus au niveau des places européennes désormais. Néanmoins, il y a eu des signaux positifs lors de ce match. Si Anthony Lopes a réalisé des miracles qui ont permis aux siens de rester dans le match, Lyon a aussi eu des occasions d’égaliser, avec notamment Alexandre Lacazette. Enfin, très critiqué depuis le début de la saison, Thiago Mendes a sorti le gros match, avec des interventions décisives, des tacles salvateurs et une relance propre. Pas de quoi convaincre Vincent Duluc, la plume de L’Equipe rappelant qu’un bon match 1 fois sur 10 n’était pas ce qui lui était demandé à ce poste. 

Honte à Vincent Duluc, écrit Aulas

« Thiago Mendes a fait un grand match, son meilleur depuis longtemps, mais la question n’a jamais été de savoir s’il pouvait être excellent une fois, plutôt de savoir s’il pouvait être bon 10 fois de suite à ce poste de défenseur central. Sur les 12 derniers mois, il en est à une fois sur trois », a balancé le journaliste, rapidement repris de volée par Jean-Michel Aulas. Le président de l’OL attendait visiblement Vincent Duluc au tournant après la grosse performance du Brésilien, dans ses interventions toujours lapidaires sur Twitter. « Formidable démonstration du public pour ce grand match :avant que Vincent rabâche sans objectivité ses obsessions  je suis sûr : notre équipe est sur le bon chemin. La défense avec un Thiago épatant (honte à Vincent Duluc), le contenu très positif précède toujours les bons résultats », a assuré le président de l’OL, qui s’est vu rappeler tout de même que les si belles promesses débouchaient à l’heure actuelle sur 0 point inscrit sur les 9 derniers en jeu.