OL : Textor ramène l'argent et prend le pouvoir

OL : Textor ramène l'argent et prend le pouvoir

Icon Sport

Après des semaines de tergiversations et de doutes, John Textor semble enfin parti pour prendre le contrôle de l'OL. Son montage financier est sur le point d'aboutir, permettant une augmentation de capital d'OL Groupe et peut-être de nouvelles ambitions pour le club.

Trois mois pour accéder au trône dans la capitale des Gaules. Présenté en grandes pompes en juin dernier par Jean-Michel Aulas, John Textor devait devenir le nouveau propriétaire de l'OL. Néanmoins, si dans l'esprit des gens c'était déjà acté, la réalité administrative est tout autre. L'homme d'affaires américain tarde à amener les fonds nécessaires pour prendre possession du club lyonnais. Ces derniers jours, Textor a mis les bouchées doubles pour finaliser l'opération avant la date butoir du 30 septembre prochain. Il a rameuté des proches, investisseurs et financiers, pour boucler le complexe montage financier qui évite les banques traditionnelles.

John Textor est propriétaire de l'OL à 98%

Et, selon le quotidien régional Le Progrès, John Textor touche au but. L'opération va s'appuyer notamment sur James Salter et Bill Foley via la société Eagle Football Holdings LLC. A ces deux hommes, vient se greffer Ares Credit Group de Mark Affolter. Cette dernière société est déjà présente dans le capital de l'Atlético Madrid et elle est connue pour être très puissante. Selon une source proche du dossier, le montage financier est bouclé à « 98% ».

Les nouveaux investisseurs vont procéder à une augmentation de capital d'OL Groupe de 85 999 998 euros. Ils doivent ensuite s'occuper de la dette du club, estimée à 330 millions d'euros l'été dernier. Les objectifs suivants seront le financement de l'Arena puis le volet sportif. Les accords n'ont plus qu'à être communiqués à temps, soit avant le 30 septembre prochain avec la fin des négociations exclusives entre l'OL et John Textor. Les feux sont donc au vert au grand soulagement de Jean-Michel Aulas, de John Textor et des supporters lyonnais. L'opération pourrait même se dérouler le 30 septembre au soir, quand la Bourse aura fermé ses portes, comme le veut la coutume.