OL : Rudi Garcia prêt à bloquer ses internationaux

OL : Rudi Garcia prêt à bloquer ses internationaux

L'entraîneur de l'Olympique Lyonnais a clairement fait savoir qu'il n'allait pas laisser partir ses internationaux sans la certitude qu'ils pourront jouer face au RC Lens en Ligue 1.

Avec 17 joueurs éventuellement concernés par les différentes sélections nationales, l’Olympique Lyonnais ne peut pas éviter de regarder les règles sanitaires. Et si l’on en reste à la situation actuelle, si le club rhodanien laisse partir ses internationaux, alors il devra probablement s’en passer pour le match contre le RC Lens début avril et celui de Coupe de France face au Red Star. Ce mercredi, à deux jours du déplacement de l’OL à Auguste-Delaune pour y défier le Stade de Reims, Rudi Garcia a clairement fait savoir qu’il n’acceptera pas de laisser partir ses joueurs s’il n’a pas la certitude qu’ils seront autorisés à jouer dès le retour, sans avoir à être mis au confinement pendant 7 jours. La FIFA permet aux clubs de le faire, et l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais a bien l’intention de se servir des textes si aucune solution n’est trouvée entre les différents pays. 

L'OL prendra ses responsabilités

« On ne sait qui pourra partir en sélection et ne pourra pas y aller. On espère que nos joueurs pourront défendre leurs sélections, mais si c'est pour qu’ensuite il manque  des joueurs face à Lens, c'est logique qu'on protège les intérêts de l’Olympique Lyonnais. Les coachs anglais sont opposés à l’idée de laisser partir leurs joueurs. En plus, ils jouent trois matchs au lieu de deux à cette période. Si nos joueurs doivent observer un isolement, je serai contre les laisser partir. Les joueurs comprennent, même s’ils sont tiraillés. Tout le monde est dans son rôle avec l'esprit ouvert et la compréhension. Si on nous aidait à ne pas choisir, ce serait mieux », explique Rudi Garcia, conscient que l’OL doit marcher sur des oeufs afin de ne pas froisser ses internationaux, alors que l’Euro se profile, et ne pas risquer de jouer début avril avec une formation totalement décimée par des mises à l’isolement.