OL : Riolo se paye Lyon, ça va faire hurler Aulas

OL : Riolo se paye Lyon, ça va faire hurler Aulas

Icon Sport

L'OL a bafouillé son football contre Reims, et même si le classement est flatteur pour Lyon, Daniel Riolo pense que le club de Jean-Michel Aulas va encore pleurer en fin de saison.

Moussa Dembélé a évité le pire en égalisant en fin de match contre Reims, mais le but de l’attaquant dont l’OL souhaite se séparer n’a pas suffi à calmer la désolation des supporters lyonnais après le triste match proposé par leur équipe préférée. Si l’Olympique Lyonnais fait encore illusion au classement de Ligue 1, ce début de championnat n’est pas à même de calmer les grosses interrogations sur le réel niveau de l’équipe de Peter Bosz. Pour Daniel Riolo, il est clair que du côté du Groupama Stadium on peut commencer à avoir de gros doutes sur la finalité d’une saison qui doit être celle du retour sur le podium pour l’OL après le fiasco de l’année dernière. Le journaliste fait un constat sans pitié pour la formation de Bosz, et se demande si Lyon ne doit pas rapidement trancher dans le vif sous peine de prendre un gros risque face à une concurrence très sérieuse en Championnat de France.

Lyon déjà dans le dur, la Ligue 1 sera sans pitié

Lors de l’After Foot, Daniel Riolo s’est lâché sur l’Olympique Lyonnais. « Aulas ferait bien de s’occuper de son effectif et de son équipe, car l’OL que j’ai vu contre Reims franchement, je me demande si c’est parce qu’il apparaissait comme une évidence qu’en n’ayant pas de coupe d’Europe, en réaménageant l’effectif et en conservant Bosz que le podium devait obligatoirement tomber sur la tête des joueurs lyonnais. Et bien franchement, je ne suis pas sûr qu’il leur tombe dessus. L’équipe que l’on a vue n’est pas meilleure que celle de l’année dernière, il y a les mêmes carences. Il n’y a pas de mouvement, pas de détermination. Paqueta part, Aouar on ne sait plus, Dembélé ne veut absolument pas quitter l’OL. J’aime bien le come-back de Lacazette et Tolisso, j’aime bien l’histoire, mais les deux je ne les trouve pas dingues à l’OL (…) Je ne veux pas épargner Peter Bosz, mais là je ne comprends pas le jeu de cette équipe. J'étais favorable à ce qu'il reste à son poste, mais j'avais dit qu'il faudrait vite réagir si cela partait mal. Ce match contre Reims, cela fait 5 ans que je le vois, quand on voit Lens, Monaco, Marseille, Lille, Lyon va devoir monter d’un cran », prévient le journaliste, très inquiet pour l’OL après seulement quatre journées de Ligue 1. Un constat sans pitié qui ne manquera pas de faire réagir Jean-Michel Aulas, toujours persuadé que Lyon s'est constitué une équipe capable de retrouver l'Europe. Et la grande Europe.